Actualité web & High tech sur Usine Digitale

En images : 4 start-up qui donnent vie à l'industrie 4.0

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L'espace Code_n du CeBIT 2015, dédié aux start-up innovantes, accueille plusieurs projets dédiés à l'industrie 4.0. Nous en avons sélectionné quatre, menés par des start-up fournissant quelques-unes des briques de l'usine du futur. Elles prouvent que l'alliance de l'internet des objets, du cloud et du big data dans les usines est déjà une réalité.

Itizzimo, des lunettes intelligentes dans les entrepôts

Des lunettes intelligentes pour les manutentionnaires, dans les immenses entrepôts logistiques ? La start-up allemande Itizzimo y travaille depuis deux ans. Elle a conçu une vidéo de présentation des usages possibles particulièrement convaincante.

La start-up est la première à avoir conçu une application SAP de réalité augmentée dédiée aux lunettes intelligentes. Mais l'adoption se fait attendre. "Implémenter ce type de techhnologie sur un lieu de travail, c'est un processus complexe. On prend notre temps pour proposer des solutions vraiment adaptées aux besoins de chaque entreprise", se justifie Gerhard Pluppins, senior key account manager. La start-up de Wuerzburg, en Bavière, croit plus que jamais au développement des smart glasses sur les lieux de travail, malgré la mise en veille du programme Google Glass. "De toute façon, la première version n'était abolument pas adaptée à un usage industriel, tranche Gerhard Pluppins. Elles n'étaient pas assez robustes et performantes". Itizzimo a préféré opter pour un modèle de la marque Vuzix.

Vayusense, des outils pour contrôler les procédés de fermentation en pharma

Le numérique peut permettre de réinventer des procédés industriels très anciens. La preuve avec la start-up Vayusense, partagée entre l'Allemagne et Israël, qui a conçu un objet permettant de surveiller en temps réel l'activité biologique lors d'un procédé de fermentation, durant la fabrication d'un médicament. Sa technologie contrôle la production beaucoup plus finement en éliminant des étapes de mesures longues et fastidieuses, "ce qui permet de réduire les coûts d'un procédé de fermentation de 40%", promet Katja Beyer, CEO de la start-up. Les industriels de la bière, fabriquée elle aussi à partir d'un procédé de fermentation, seront-ils aussi intéressés par cette innovation ?

Le module conçu par Vayusense peut être installé simplement sur la plupart des fermenteurs industriels présents dans les usines.

OptoForce, la sensibilité tactile pour les robots

La start-up hongroise OptoForce tente de donner une sensibilité tactile fine aux mains des robots, pour mieux calibrer la pression qu'ils exercent sur des objets et des surfaces. Elle a conçu des capteurs de retour de force sur 3 et 6 axes. "La technologie existait déjà, mais nous nous sommes concentrés sur la robustesse et le faible coût de fabrication des capteurs", explique Akos Domotor, CEO d'Optoforce, spin-off de l'université Pazmany de Budapest. La même technologie a été intégrée aux pieds de robots sous-marins, qui peuvent mieux ajuster leur stabilité. OptoForce espère développer de nouveaux usages commerciaux autour de sa technologie.

Oden, une solution tout en un pour l'usine du futur

Transformer une usine "classique" en "smart factory", c'est la vocation de la start-up Oden Technologies, qui cherche en quelque sorte à faire la synthèse de toutes les innovations de l'industrie 4.0. L'entreprise londonienne, créée en septembre 2014, développe ses propres solutions hardware et software, une infrastructure cloud et des outils de visualisation pour proposer une solution clé en mains aux industriels. "On cherche à démontrer qu'en rendant l'outil de production connecté, on peut faire des économies de matériaux, de coûts et d'énergie", explique le fondateur et COO Peter Brand. Le tout de la façon la plus simple et intuitive possible, pour pouvoir être intégré dans tout type d'usine.

Sylvain Arnulf, à Hanovre

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale