Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[En images] Dans les coulisses du siège californien de Pinterest

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Plus qu'un réseau social, Pinterest se présente davantage comme un catalogue à idées. Les utilisateurs (en grande majorité des utilisatrices) y puisent leurs inspirations pour redécorer un intérieur, préparer une fête de mariage ou découvrir de nouvelles recettes de cuisine. Sorte de tableau de liège 2.0, Pinterest permet à ses 175 millions de membres d'épingler des photos glanées sur le web pour se constituer des listes thématiques et met l'accent sur la découverte par l'image. Depuis sa dernière levée de fonds, officialisée en juin 2017, la société californienne est valorisée plus de 12 milliards de dollars. L'Usine Digitale a visité les locaux de son siège social, situé à San Francisco. L'occasion d'en apprendre plus sur sa culture d'entreprise.    

Dans les coulisses du siège californien de Pinterest
[En images] Dans les coulisses du siège californien de Pinterest © Juliette Raynal - L'Usine Digitale

Pinterest compte aujourd'hui 1300 collaborateurs, dont la plupart sont basés à San Francisco. 600 ont été recrutés au cours des douze derniers mois. Ils sont répartis dans quatre bâtiments, tous situés à SoMa (South of Market), un quartier en pleine mutation de la Fog City. Les employés se rendent d'un endroit à l'autre en trottinette. Nous avons visité le bâtiment principal, situé au 655 Brannan Street.

 

 

 

 

Située à l'entrée des locaux, cette épingle géante est construite en Lego. Un détail qui n'est pas anodin. Pour les cofondateurs de Pinterest, Ben Silbermann et Evan Sharp, cette "sculpture" est une métaphore de leur produit, qui doit rester en évolution permanente.

 

 

 

Comme beaucoup d'autres entreprises de la Vallée, les locaux de Pinterest sont articulés autour d'open spaces géants. Une politique d'ouverture que s'appliquent aussi les deux cofondateurs de la société, dont on peut apercevoir les bureaux complètement ouverts (en-dessous des trois tableaux) sur la photo ci-dessus.

 

 

 

 

Sur 1300 collaborateurs, Pinterest compte 500 ingénieurs. Seuls 17% de ces ingénieurs sont des femmes. Un manque de mixité auquel sont confrontées de nombreuses entreprises tech de la Silicon Valley. 

 

 

 

 

 

Dans l'entreprise, chaque collaborateur dispose d'un bureau fixe, mais tous n'en font pas usage. De multiples espaces plus intimistes sont dispatchés à tous les étages des locaux pour favoriser le travail en équipe et faciliter l'approche par projet.

 

 

 

 

Tous les collaborateurs ont droit à une journée de télétravail par semaine. Le mercredi est donc une journée dite de "no meeting" : aucune réunion n'est programmée. Pour faciliter la collaboration à distance, chaque tâche fait l'objet d'un ticket. Les employés utilisent l'outil Jira pour effectuer ce suivi de projets.

 

 

 

 

C'est dans cette grande salle que, tous les vendredis, Ben Silbermann tient une réunion générale d'une heure devant tous les collaborateurs. Sur ce créneau, 20 minutes sont consacrées à une session de questions-réponses très ouverte. Un rendez-vous hebdomadaire directement inspiré des pratiques instaurées chez Facebook. Ces réunions sont systématiquement enregistrées pour que les collaborateurs non présents puissent les visionner ultérieurement.

 

 

 

 

 

Pour fidéliser ses talents, Pinterest mise sur la culture d'entreprise. La société s'est ainsi dotée d'un vice-président en charge de la culture et de la vie de l'entreprise, et a mis en place une batterie de dispositifs et d'événements dont la "Netcom". Lors de ce rendez-vous annuel, qui s'étale sur deux journées, les collaborateurs ne travaillent pas, mais partagent et enseignent leurs passions et leurs loisirs à leurs collègues.  Au menu de la dernière édition ? Toutes sortes d'ateliers autour de la danse, des cocktails ou encore de l'aviation.

 

 

 

Pour fidéliser ses employés, Pinterest se préoccupe également de leur confort et de leur bien-être. A la carte : vacances illimitées, nourriture gratuite ou encore cafés haut de gamme.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale