Actualité web & High tech sur Usine Digitale

En plein boom, l'industrie de l’impression 3D s'expose à Lyon

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Fournisseurs d’imprimantes 3D, éditeurs de logiciels, prestataires de services, utilisateurs… Les professionnels de la fabrication additive sont réunis cette semaine au salon 3D Print, qui se tient du 17 au 20 juin au parc des expositions de Lyon Eurexpo. Un salon qui fait la part belle aux démonstrations et applications concrètes.

En plein boom, l'industrie de l’impression 3D s'expose à Lyon
En plein boom, l'industrie de l’impression 3D s'expose à Lyon © Grenoble INP

La révolution de la fabrication additive est en marche, et la fréquentation du salon 3D Print en est la preuve. Depuis mardi 17 et jusqu’au vendredi 20 juin, le parc des expositions de Lyon Eurexpo réunit les principaux acteurs de l’industrie de l’impression 3D française et européenne. Fabricants et éditeurs ont mis l’accent sur les applications concrètes, afin de montrer que les technologies additives vont au-delà du grand public et peuvent toucher tous les secteurs. "Dans un avenir proche, certaines pièces de rechange de votre véhicule seront peut-être imprimées directement par votre concessionnaire", a pris pour exemple Phillippe Gilleron, responsable des prototypes et des activités d'ingénierie de la Recherche de PSA lors de la conférence introductive de l'événement.

De nouveaux matériaux

Ce que l'on voit sur les stands va dans ce sens. Cette première édition du salon 3D Print est l’occasion de découvrir des démonstrations d’impressions avec des matériaux inédits, de découvrir les dernières nouveautés en matière d’imprimantes professionnelles et de logiciels (conception, modélisation et optimisation des pièces), et bien sûr d’échanger avec des représentants de grands groupes venus présenter leurs projets innovants utilisant ces technologies, comme Airbus Group ou Thales.

Ces quatre jours d’exposition s’accompagnent d’un cycle de conférences. L’occasion pour les visiteurs de faire le point sur les différentes technologies de fabrication additive, et d’évoquer les questions de propriété intellectuelle, de normalisation et de sécurité des fichiers. Les intervenants débattent également sur l’avenir de la filière, tant sur des aspects techniques (comment assurer l’approvisionnement en matières premières, notamment) que sur des aspects économiques. On y découvrira par exemple comment l’impression 3D pourra se révéler un facteur important dans le développement des pays émergents.

Un marché à 10 milliards de dollars en 2021

Cet événement intervient à un moment charnière dans l’histoire de la fabrication additive. En effet, cette industrie, qui a mis pas moins de vingt ans avant d’atteindre le milliard de dollars de chiffre d'affaires, vient de doubler en l’espace d’un an et représente aujourd’hui un volume d’activité de deux milliards de dollars. Selon le cabinet Wohlers Associates, 2015 devrait connaître un nouveau doublement de l’activité (4 milliards de dollars prévus ), et continuer ensuite sur une croissance à deux chiffres pour dépasser la barre des 10 milliards d’ici à 2021.

Frédéric Parisot

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale