Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Entreprise digitale de l'année : La Poste invente le facteur du futur

| mis à jour le 13 octobre 2015 à 20H56
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La Poste a remporté le prix de l'entreprise digitale de l'année, récompensée pour sa créativité. Le groupe a également raflé le prix de l'initiative RH de l'année, avec son facteur du futur. Il récompense un projet qui révolutionne les méthodes de recrutement, la formation ou la communication en interne au sein d'une société.

Entreprise digitale de l'année : La Poste invente le facteur du futur
Entreprise digitale de l'année : La Poste invente le facteur du futur © Philippe Bauduin

Fini les bordereaux en papier de remise de plis et de colis. Avec le système Facteo, le facteur gère sa tournée, vérifie les procurations et recueille la signature des clients depuis un smartphone. "C’est un grand confort de travail qui explique le succès auprès des utilisateurs", précise Laure Castellazzi, directrice de la satisfaction client à La Poste.

 

Aujourd’hui, 93 % des 93 000 postiers en France sont équipés. Lancé en 2011, le projet a trois objectifs : développer la relation de proximité avec les clients, moderniser l’image de La Poste et favoriser l’implication des facteurs dans l’entreprise. Et comprend deux applications phares : "Ma tournée" pour les prestations de remise de plis et de colis, et "Ma poste" pour le lien avec l’entreprise à travers ses applications intranet.

 

"C’est un dispositif sans équivalent en Europe, tant en termes de choix technologique que d’ampleur", martèle Laure Castellazzi. Quant au smartphone, le choix s’est porté sur le Galaxy S4 mini de Samsung, dont un usage personnel gratuit est autorisé dans le cadre d’un forfait de 2 heures de communication et 2 Go de data. À travers ce dispositif, les facteurs peuvent répondre aux questions des clients, en accédant aux informations comme le catalogue ou les tarifs, et sont invités à proposer des idées d’applications. "Recueillir et valoriser leurs propositions est un enjeu majeur pour le groupe", insiste Laure Castellazzi.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

2 commentaires

Nicot

14/10/2015 11h50 - Nicot

Certes ce systeme presente des avantages mais aussi le gros inconvenient est la difficulte de signer sur un smartphone : en exterieur l usager ne voit pas ce qu il signe et sa signature est le plus souvent illisible . EstCe d ailleurs une signature opposable en cas d usurpation d identite ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

john

21/10/2015 13h22 - john

Ce n'est pas aussi précis qu'un papier/crayon mais il faut comparer aux solutions concurrente mondial relay ou ups & co ; avez-vous testé ? c'est largement pire , un smartphone est bien plus lisible et plus précis que les gros terminaux des autres transporteurs.

Signaler un abus

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale