Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Et le lauréat du premier Fundtruck est... Leka et son robot éducatif

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Concours innovant pour startups en recherche de financement, le Fundtruck a sacré son premier lauréat, la société parisienne Leka et son robot éducatif éponyme.

Et le lauréat du premier Fundtruck est... Leka et son robot éducatif
Et le lauréat du premier Fundtruck est... Leka et son robot éducatif

La société Leka, qui a développé un robot ludique et éducatif, a remporté, mercredi 9 décembre, la première édition du Fundtruck, un concours innovant pour startups qui a pris la forme d’un roadshow en cinq étapes dans les rues de Paris.

 

Vingt jeunes entreprises ont participé à cette opération, soutenue notamment par l’Usine Digitale, et cinq d’entre elles (Leka, Glowee, L’Orangerie de Paris, Optimiam et Lunii) avaient rendez-vous mercredi en fin d’après-midi au hub de BPIfrance pour la grande finale et une ultime présentation de leurs activités devant un jury d’entrepreneurs et de professionnels de l’investissement.

 

Un outil ludo-éducatif pour enfants exceptionnels

Implantée à Paris, Leka a conçu un petit robot sphérique éponyme qui favorise les interactions sociales, le travail des capacités motrices et intellectuelles, l’autonomie des enfants exceptionnels (autistes, trisomiques ou polyhandicapés). "Pour ces enfants la technologie est assez peu utilisée alors que les recherches montrent qu’elle peut, et en particulier la robotique, donner des résultats intéressants et devenir un vecteur d’interaction entre l’enfant et les gens qui l’entourent, explique Ladislas de Toldi, président de Leka. Pour les éducateurs et parents le robot est un outil ludo-éducatif, un support d’apprentissage."

 

Leka se déplace, émet des sons, de la lumière, parle, joue de la musique et exprime des émotions. Il est doté d’un système lui permettant de télécharger des applications qui donnent au robot des fonctionnalités adaptées au profil de chaque enfant.

 

Testé auprès de 70 enfants

Leka, qui a testé son produit auprès de 70 enfants suivis dans des institutions spécialisées partenaires du projet, en lancera la commercialisation en avril 2016 par une campagne de précommande sur la plate-forme Indiegogo afin de toucher les publics français mais aussi européen et nord-américain. Auparavant elle bénéficiera d’une campagne de financement participatif sur la plateforme Sowefund, la créatrice et organisatrice du Fundtruck. Elle recherche 600 000 euros dont près d’un tiers est déjà acquis.

 

"Notre modèle économique repose à la fois sur les revenus fixes des ventes du produit et, en aval, des revenus récurrents générés par un abonnement donnant aux parents accès à une plateforme de suivi de leur enfant et aux applications de manière illimitée", précise Ladislas de Toldi.

 

La jeune entreprise cible parallèlement les parents d’enfants exceptionnels et les institutions professionnelles. "Il s’agit de deux communautés très proches, assure Ladislas de Toldi. Dans notre esprit il est essentiel d’avoir une continuité de la prise en charge entre le domicile et la structure."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale