Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Et les lampadaires de GE devinrent capables d'appeler la police en cas de coup de feu

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo La smart city est (aussi) un instrument anti-criminalité. L'américain GE compte ainsi installer des capteurs dans les lampadaires qu'il fournit aux villes. Ils reconnaitront les bruits de coups de feu et pourront prévenir immédiatement les secours.

Et les lampadaires de GE devinrent capables d'appeler la police en cas de coup de feu
Et les lampadaires de GE devinrent capables d'appeler la police en cas de coup de feu © Shotspotter

Le big data, l'intelligence artificielle et l'internet des objets sont déjà les meilleurs alliés des policiers. A Los Angeles par exemple, la police a identifié les zones où des infractions ont le plus de chance d'être commises grâce à un algorithme prédictif. Les patrouilles sont donc organisées en conséquence, pour plus d'efficacité. Minority report n'est pas loin.

 

Signaler automatiquement les coups de feu

 

A San Francisco, l'analyse des statistiques de la criminalité permet aussi à la police d'être davantage proactive. Des capteurs installés dans la ville en donnent le pouls en temps réel.

 

L'entreprise ShotSpotter y a installé ses capteurs acoustiques et ses logiciels d'analyse, qui écoutent la ville en permanence et délenchent l'alerte dès que des coups de feu retentissent. Les policiers sont alors informés immédiatement du lieu précis d'où les détonations ont retenti : ils savent également combien de coups de feu ont été tirés et par combien de personnes.

 

Ce système de déclenchement d'alerte automatique est nécessaire, selon ses promoteurs, car seulement 10% des incidents de ce type sont reportés aux autorités. Les quartiers dans lesquels les fusillades sont les plus fréquentes sont aussi ceux qui alertent le moins les secours, explique ShotSpotter.

 

La lumière, source d'intelligence pour la ville

 

Le géant américain GE a annoncé le 30 septembre dernier un accord pour l'intégration de la technologie ShotSpotter aux lampadaires intelligents qu'il vend aux villes à travers sa division GE Lighting. Un service supplémentaire proposé aux municipalités en plus de la gestion du trafic, le suivi de la météo et de la pollution, par exemple. Autant de briques fonctionnelles qui donneront vie à la "smart city" dans les prochaines années.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale