Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Et si Facebook se lançait dans le covoiturage !

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

A l'avenir, Facebook pourrait proposer à ses membres inscrits à des événements sur le réseau social de s'y rendre en covoiturage. Qu'il fasse ou non payer la mise en relation, il pourrait bousculer le secteur de la mobilité partagée.

Et si Facebook se lançait dans le covoiturage !
Et si Facebook se lançait dans le covoiturage ! © Facebook

De plus en plus de festivals proposent sur leur site une page "covoiturage" pour que leurs spectateurs s'organisent. Des plates-formes spécialisées dans le covoiturage événementiel sont même nées, comme Tawa ou covoiturage-festivals. Blablacar dispose aussi d'une page dédiée.


Le phénomène n'a pas échappé à Facebook, qui, au-delà du simple réseau social, est aussi une gigantesque base de données d'événements de toute nature, privés ou publics. Les utilisateurs peuvent s'y inscrire et savoir lequel de leurs amis y participe.

 

facebook, intermédiaire en mobilité

Facebook envisage d'ajouter une option dans sa section Evènements, afin d'indiquer, lorsque l'on accepte une invitation, si l'on compte si rendre en voiture et si l'on accepte de prendre des passagers, et de quel type (connaissances ou invités inconnus).

 

 

 

Le réseau se proposerait donc de faire le lien entre différents participants à un événement afin de les inciter à s'y rendre ensemble. Facebook se baserait sur les données de ses membres pour constituer des groupes de covoitureurs partageant les mêmes centres d'intérêt. Puis il organiserait le trajet en indiquant au conducteur et aux passagers où ils doivent se rendre et à quelle heure, grâce à des notifications en temps réel.

 

Gratuit ou pas ?

Toute la question est de savoir si Facebook compte monétiser ce service, en faisant payer la mise en relation, comme peuvent le faire des plates-formes comme Blablacar. Il dispose déjà des briques technologiques liées au paiement. Peut-être souhaite-t-il le proposer gratuitement pour fidéliser sa communauté de plus d'un milliard d'utilisateurs, ce qui constituerait une potentielle concurrence redoutable pour tous les services de mobilité partagée. Pour l'instant, cette fonctionnalité n'existe qu'à l'état de brevet et rien n'indique qu'elle sera lancée à grande échelle. Mais l'intérêt de Facebook (comme de Google avant lui) pour le sujet du covoiturage prouve que tous les acteurs, quel que soit leur secteur, s'intéressent au sujet de la mobilité.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale