Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Et si vous vous inspiriez du secteur associatif pour améliorer l’engagement des salariés ?

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La session d'été 2017 d'été des Napoléons portant sur la notion d'engagement, il n'est guère étonnant que l'on y réfléchisse aux ponts pouvant exister entre l'engagement associatif et celui du salarié. Voxe.org, start-up des Civic tech, propose désormais des formations pour les entreprises. Nom du programme : Crafters. Une première session a eu lieu au printemps 2017.

Et si vous vous inspiriez du secteur associatif pour améliorer l’engagement des salariés ?
Les manifestations, dernier lieu où trouver des salariés engagés ? © Wikimedia commons

Si vous croyez encore que l’économie sociale et solidaire (E.S.S.) est contraire à l’économie marchande, voire qu’elle en est le contraire absolu, il va falloir vite revoir vos préjugés. Ainsi, quoi de commun entre une association encourageant l’engagement citoyen, notamment des plus jeunes et des entreprises en quête de rentabilité et d’efficacité ? "Rien", avez-vous envie de répondre. Vous pourriez bien avoir tort.

 

Car l’association Voxe.org, initialement connue pour son comparateur de programmes politiques, a créé un programme ad hoc pour les entreprises qui souhaitent travailler sur les moyens de mieux engager leurs salariés. Intitulé Crafters, le programme est proposé en collaboration avec le cabinet Occurrence.

 

De la politique à l'entreprise

Charles Deffrennes, responsable formation et facilitation chez Voxe se souvient : "A l’origine, nous cherchions des moyens pour pérenniser notre action en matière d’éducation civique. Mais c’était difficile d’aller voir les entreprises en leur parlant de politique, car cela reste tabou. Ce sont elles qui sont finalement venues à nous autour de la notion d’engagement."

 

Pour une association, la notion est clé, car il s’agit de faire porter la mission par des bénévoles, de conserver leur motivation, et même de la développer. D’où l’idée de structurer une formation pour les entreprises autour de ces notions. Née en 2016, l’idée se concrétise avec une première promotion au printemps 2017. La formation se décline en six matinées (une par quinzaine) avec à chaque fois un intervenant-expert pour faire vivre la notion étudiée. Le but est d’assurer un cycle de formation par saison. Pour le moment, il s’agit de formation inter-entreprises, mais l’équipe de Crafters indique vouloir se développer dans la formation intra-entreprise :  "C'est notre défi de l’année à venir", selon les mots de Charles Deffrennes.

 

"Nous avons volontairement mixé des professionnels du public et du privé", poursuit-il. Pour la première session, ils étaient sept, dont une personne issue de la communication interne de Roche, ou encore un responsable du changement au sein d’une filiale d’une grande banque ou du CESE.

 

Les outils du monde associatif pour les entreprises 


La formation consiste en trois temps :

  • l’inspiration ;
  • le co-développement : l’intérêt d’avoir des personnes venues d’horizon divers est intéressant car entre pairs, "ils vont fabriquer de nouveaux repères", explique Charles Deffrennes ;
  • l’outillage : pour que la formation ne soit pas que du verbe, chaque intervenant doit apporter aux "élèves" des outils applicables.

 

Par exemple, Charles Deffrennes insiste sur l’importance de ce qu’il appelle les 5P pour obtenir un engagement, soit "le prochain premier plus petit pas", un outil développé par un opposant au régime serbe. Pour embarquer des gens dans une aventure, il ne faut pas mettre tout de suite la barre trop haut, mais au contraire proposer une première étape plus aisée à franchir. Durant la réunion des Napoléons à Arles, ils ont pu tester une version adaptée de cette démarche devant un public d’une centaine de professionnels visiblement enthousiastes.

 

Vidéo de présentation de la première session de Crafters

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale