Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Exode de cadres chez Twitter, Jack Dorsey se retrouve bien seul

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Près de la moitié de l'équipe dirigeante de Twitter quitte le réseau social, a annoncé Jack Dorsey. Jason Toff, le directeur général de Vine, s'en retourne quant à lui chez Google.

Exode de cadres chez Twitter, Jack Dorsey se retrouve bien seul
Exode de cadres chez Twitter, Jack Dorsey se retrouve bien seul © Compte Facebook de Twitter

L’hémorragie continue chez Twitter. Pas moins de cinq cadres quittent le navire. Katie Stanton, responsable médias, Brian “Skip” Schipper, à la tête des ressources humaines, Alex Roetter, en charge de l’ingénierie, et Kevin Weill, SVP produit, “ont choisi de quitter l’entreprise”, a annoncé Jack Dorsey, lundi 25 janvier. Le patron du petit oiseau bleu, réagissant sur le réseau social à des “rumeurs de presse”, a ainsi confirmé le départ de quatre des dix cadres que compte l’équipe dirigeante de Twitter. Difficile de dire, cependant, si ceux-ci ont été poussés vers la sortie ou s'ils ont fui un navire qu'ils pensaient en péril.

 

Doubles casquettes

 

Adam Bain, le directeur des opérations et numéro deux de l’entreprise basée à San Francisco, assurera l’intérim à la tête des ressources humaines et du pôle médias. Le directeur technique, Adam Messinger, se chargera de son côté du service ingénierie et d’une partie de la direction produit, a poursuivi le directeur général. Un cumul des fonctions - bien que temporaire - qui n’étonne personne dans la Silicon Valley, Jack Dorsey portant lui-même la double casquette de patron de Twitter et de Square, deux entreprises qu’il a cofondées.

 

De Vine à Google

 

Mais le départ le plus commenté est celui de Jason Toff, le directeur général de Vine. “Je vais rejoindre Google pour travailler sur la RV” (réalité virtuelle), a annoncé lui-même sur Twitter l’Américain aux allures d’adolescent. Celui qui dirigeait l’application de vidéos appartenant à Twitter depuis New York depuis près de deux ans, retourne ainsi dans la firme de Mountain View, qui vient de créer officiellement un pôle dédié à la réalité virtuelle.

 

Des investisseurs toujours inquiets

 

A l’annonce de ces départs, le titre Twitter a reculé de 4,60 %, illustrant l’inquiétude persistante des investisseurs face à une entreprise qui peine à sortir de la crise de gouvernance la plus importante de son histoire et en panne de croissance d’utilisateurs, avec un produit de moins en moins convaincant. On savait la tâche difficile pour Jack Dorsey. Reste à savoir si celui qui ne fait pas de détail depuis son retour à la tête de l'entreprise qu'il a participé à créer saura s'assurer le soutien des investisseurs assez longtemps pour aboutir aux résultats promis.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale