Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Faraday Future dévoile la FF91, sa nouvelle arme anti-Tesla. Mais…

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Si Elon Musk, le patron de Tesla, sait faire le show. Faraday Future n’est pas en reste ! En marge du CES 2017, le spécialiste de la voiture de demain a dévoilé son nouveau véhicule, la FF91, ce mardi 3 janvier à Las Vegas. L’Usine Digitale y était !

Faraday Future dévoile la FF91, sa nouvelle arme anti-Tesla. Mais…
Faraday Future dévoile la FF91, sa nouvelle arme anti-Tesla. Mais… © Stéphanie Mundubeltz-Gendron

C’est au Nord de Las Vegas, sur le parking The Pavilions que Faraday Future a dévoilé son tout-nouveau véhicule mardi 3 janvier, deux jours avant l’ouverture du CES 2017. La FF91 est une SUV semi-autonome, électrique et ultra-connecté. Jusque-là, rien de très révolutionnaire. Mais c’est dans les performances annoncées et les fonctionnalités qu’elle se distingue. "Il s’agit du premier specimen d'une nouvelle espèce d'automobile", a déclaré Nick Sampson, le vice-président en charge de l'ingénierie lors de la présentation.

Premier effet waouh : la FF91 se gare toute seule

Trop pressé, pas le temps de chercher une place ?  Pas de souci. Le conducteur sort de la voiture, clique sur le mode "Self-parking", et la voiture va faire le tour du parking jusqu’à ce qu’elle trouve une place. Et cerise sur la gâteau : elle se gare par l’arrière. Démonstration en direct en vidéo :
 

Second effet waouh : sa puissance et rapidité !

Avec 2,39 secondes de 0 à 60 miles/heure, contre 2,50 secondes pour la Tesla S P100D, la FF91 est annoncée comme la voiture la plus rapide. Côté autonomie, là encore, elle fait mieux que Tesla, avec une autonomie de 378 miles (soit 608 km), contre 311 miles (500 km) pour la Tesla.

 

 

Intelligente et connectée

Mais ce n’est pas tout. "FF91 vous connaît et vous reconnaît", affirme Dr Hong Bae, directeur d’ADAS et de la conduite autonome chez Faraday Future. Comment ? Grâce à l’écosystème FFID. Entièrement basée sur l’intelligence artificielle et le machine learning, cette plateforme conçue par la marque californienne permet d’anticiper et de gérer la position du siège, la musique, la destination… "Et plus vous conduisez, plus elle apprend de vous", ajoute Dr Hong Bae.

Côté connectivité, là encore la FF91 est à la hauteur. "La sécurité est notre priorité", poursuit Dr Hong Bae.  Truffée de capteurs et de caméras, elle est capable de détecter le moindre problème. Par ailleurs, en cas de changement d’avis en route, un e-mail peut-être automatiquement envoyé à ses amis.
A l’arrière, l’aileron apporte non seulement un design profilé au véhicule, mais surtout il s’agit d’un hotspot Lifi. Pas besoin de clé non plus. Un portefeuille électronique permet d’ouvrir la porte.

La FF91 devrait être commercialisée dès 2018 en série limité, dans un premier temps. Mais, moyennant la somme de 5000 dollars, il sera possible de réserver un exemplaire dès mars 2017. Reste que le prix total n’a pas été communiqué… 

 

Faraday Future pourra-t-elle battre Tesla ?

Une chose est certaine : la guerre à Tesla est déclarée. Plusieurs questions demeurent, cependant. Faraday Future fait l’objet de nombreuses critiques ces dernières semaines, notamment en raison de l’arrêt de la construction de son usine dans le Nevada, un projet estimé à un milliard de dollars et devant créer de plus de 4 500 emplois, suite à des doutes de la part de l’Etat du Nevada. Aura-t-elle les moyens financiers de concurrencer la firme d’Elon Musk ? La question reste en suspens !

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale