Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Ffly4u lève 700 000 euros pour développer ses palettes connectées via Sigfox

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Moins de six mois après sa création, la startup toulousaine Ffly4u, annonce une première levée de fonds de 700 000 euros pour accompagner le déploiement de ses solutions de suivi d’actifs mobiles en France et à l'international.

Ffly4u lève 700 000 euros pour développer ses palettes connectées via Sigfox
Ffly4u lève 700 000 euros pour développer ses palettes connectées via Sigfox © Ffly4U

Depuis quelques mois, tout va très vite pour Olivier Pages. En juin dernier, il crée Ffly4U à Toulouse pour développer un service de localisation d'actifs mobiles réutilisables (palettes, bennes, containers, caisses...), à partir des technologies de connectivité bas débit de type Sigfox. Moins de 6 mois plus tard, il annonce une première levée de fonds de 700 000 euros auprès du fonds régional Irdinnov, pour accompagner le déploiement de sa solution IoT (Internet des Objets).

 

Sigfox pour le réseau

Il faut dire que la création de cette startup était mûrement réfléchie. Fort de plus de 15 ans d'expérience dans le monde de la logistique, via le groupe LPR (La Palette Rouge), comme directeur du développement sur l'Europe, puis au travers de la création en 2006 d'une première startup, Pick and Go, spécialisée dans la location de palettes en plastique, Olivier Pages connaît bien les problématiques des professionnels de la logistique. "Avec les nouvelles technologies de connectivité bas débit, nous pouvons enfin proposer des solutions de tracking à un prix compétitif, souligne-t-il. A moins d'un euro par mois et par actif tracé, tout devient possible !"

Très concrètement, Ffly4U a développé une solution globale associant la conception de petits émetteurs à fixer sur l'actif à tracer (chaque émetteur étant équipé d'une pile dont l'autonomie est garantie de 4 à 7 ans), un contrat avec l'opérateur de réseau, le développement d'un portail web dédié et le suivi opérationnel et qualité du service. L'émetteur fournit un certain nombre de données à fréquences constantes, permettant notamment la localisation, mais aussi la détection de déplacements et le suivi de conditions environnementales (température, humidité, bruits...). 

 

Déjà DEs PILOTES industriels

Une enseigne de la grand distribution teste depuis plusieurs mois cette offre de services sur 2 sites logistiques de la région lyonnaise, sur un parc d'une dizaine de palettes métalliques. "Il s'agit maintenant de passer de la phase prototypage à une phase plus industrielle, à plus grande échelle, et de s'attaquer à d'autres marchés que celui de la grande distribution", explique Olivier Pages.

 

L'objectif pour 2016 est de sélectionner des sites pilotes un peu partout en France, en indoor, comme en outdoor, sur des sites manufacturiers très diversifiés (aéronautique, automobile, chimie, pharmacie...), mais aussi sur des chantiers de construction, pour du suivi d'engins ou de matériaux. "Nous nous intéressons aussi bien aux contenants qu'aux contenus", précise Olivier Pages.

 

Une ambition européenne

Pour mieux se consacrer au développement de Fly4U, Olivier Pages devrait quitter officiellement Pick and Go à la fin de l'année. Au-delà du marché français, la société pourrait faire très vite ses premiers pas à l'international. Le maillage territorial engagé à marche forcée par Sigfox à l'échelle européenne ouvre de nouvelles perspectives commerciales aux solutions BtoB de Fly4U. Des premiers contacts sont déjà pris en Espagne et au Danemark.

 

D'ici fin 2017, l'ambition de Fly4U est de déployer pas moins de 50 000 émetteurs. La startup toulousaine, qui emploie actuellement 5 salariés, compte porter son effectif à une dizaine de personnes d'ici fin 2016 et prévoit de passer le cap du 1 million d'euros de chiffre d'affaires dès 2018.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale