Actualité web & High tech sur Usine Digitale

[Food Tech] Elior Group entre au capital du montpelliérain Awadac, spécialiste des tables de restaurants connectées

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Spécialiste du mobilier connecté pour la restauration "assise", le montpelliérain Awadac intègre le pool de start-up soutenu par Elior Group. Ce dernier prend une participation minoritaire au capital. L’expérimentation durant 6 mois des solutions Awadac à la brasserie L’Agora en gare de Montpellier a débouché sur une hausse du panier moyen de 20 % sur les tables équipées.

[Food Tech] Elior Group entre au capital du montpelliérain Awadac, spécialiste des tables de restaurants connectées
[Food Tech] Elior Group entre au capital du montpelliérain Awadac, spécialiste des tables de restaurants connectées © Awadac

Après avoir lancé début 2017 avec la start-up montpelliéraine Awadac l’expérimentation de "tables digitales" dans son restaurant L’Agora en gare de Montpellier, Elior Group va plus loin avecn cet été, une prise de participation minoritaire - au montant confidentiel - dans l’entreprise fondée fin 2014 par Jérôme Gauchet avec huit associés. "Nous avions commencé à discuter avec Elior en mars, lors de la finale du Life4 Start-up Program, et les négociations ont été assez rapides, commente Jérôme Gauchet, qui reste actionnaire majoritaire. Elior Group est un partenaire évident."

Awadac développe des logiciels métier pour "détendre les zones de frictions" (file d’attente, prise de commande, paiement), valoriser l’offre et  restituer les données de gestion du point de vente. Ses solutions sont insérées dans des mobiliers digitaux sur-mesure ; table digitale, borne tactile, solutions mobiles/pad...

 

Un panier moyen en hausse de 20%

A L’Agora de Montpellier, plusieurs grandes tables intègrent des tablettes tactiles, étanches et résistantes (16 au total), communiquant avec l’informatique du restaurant. Le client consulte les menus, s’informe sur les plats, passe commande, "appelle" d’une touche un serveur pour demander l’eau ou l’addition (la montre connectée du serveur vibre et une alerte apparaît sur son écran). Le consommateur peut évaluer la qualité du service, consulter les horaires de trains, voire pianoter sur des applications ludiques.
Au bout de six mois, les résultats sont probants : le panier moyen a gonflé de 20 % sur les tables équipées. "Le menu est mieux scénarisé, le refill plus fréquent, et les propositions de combinaisons, de bundle plus évidentes, commente Awadac. 9 utilisateurs sur 10 recommandent l’expérience".

Ce test concluant - d’autres projets vont être lancés avec d’autres marques d’Elior Group - encourage la start-up. "Nous sentons un vrai frémissement du marché. Nous avons entamé des discussions avec pratiquement tous les réseaux..." Hébergée à la pépinière Cap Oméga de la métropole de Montpellier, Awadac emploiera bientôt 18 salariés (13 développeurs et 5 associés salariés). Elle va ouvrir un bureau près de Paris pour y localiser une équipe commerciale et service client de 4 personnes, en conservant le développement à Montpellier. La start-up table sur un chiffre d’affaires proche de 500 000 € en 2017. "L’objectif 2018 est de se renforcer pour conquérir des grands comptes et d’aller sur l’international en 2019."

 

Life4, programme "d’innovation culinaire et technologique"

La relation d’Elior Group avec Awadac illustre le programme d’innovation culinaire et technologique Life4 (Let’s Imagine Future Experiences), qui expérimente les innovations concoctées par les start-up dans les restaurants. Pour son Life4 Start-up Program, Elior Group a étudié d’octobre 2016 à mars 2017 24 000 start-up en Europe et USA. 130 ont été auditionnées et 40 sélectionnées - comme Awadac - pour incubation. "La collaboration peut prendre la forme d’un investissement, stratégique et non systématique, explique une porte-parole d’Elior Group. Nous investissons principalement dans des start-up de la food tech, proches de notre cœur de métier, ou complémentaires afin de trouver de nouveaux leviers de croissance et/ou des services répondant à de nouveaux usages. Nous restons des investisseurs minoritaires."

Outre Awadac, Elior Group a investi dans huit startups : Touch and play, FoodMeUp, Foodles, GoCater (La Belle Assiette), PopChef, Never Eat Alone, Vitalista, Rose & Mary. "Notre ambition est d’accompagner et faire grandir les start-up tout en leur laissant une liberté d’action."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale