Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Frédéric Lippi, boss digital de l'année : "le numérique permet d'instaurer une présomption de confiance dans l'entreprise"

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Les deux frères Lippi, Frédéric et Julien, ont été sacrés dirigeants digitaux de l'année lors des trophées des industries numériques organisés par L'Usine Digitale. Frédéric était à Paris le 16 octobre pour recevoir son prix. L'occasion de l'interroger sur la "méthode Lippi". Petite leçon de Lippitude.

Frédéric Lippi, boss digital de l'année : le numérique permet d'instaurer une présomption de confiance dans l'entreprise
Julien et Frédéric Lippi © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Le premier geste de Frédéric Lippi, lorsqu'il reçoit le trophée du Boss digital de l'année ? Partager la nouvelle avec ses collaborateurs sur la communauté d'entreprise créée sur Google+. Symbolique de l'état d'esprit qui anime le dirigeant qui, avec son frère Julien, a mis les outils collaboratifs en ligne au cœur de son management. D'ailleurs – autre symbole – c'est un salarié qui a inscrit l'entreprise au concours sans que le staff soit au courant. "C'est Jérôme, un de nos ouvriers, qui a pris l'initiative. Il a découvert le numérique avec nous. Il s'est saisi des opportunités qu'offre le digital, et aujourd'hui il réalise du montage vidéo et de la communication visuelle pour l'entreprise", se félicite le "smart boss".

un système créateur d'empathie

Cette idée que l'initiative peut être prise à tous les niveaux, que l'information doit être partagée par tous, c'est l'esprit que les dirigeants ont su insuffler dans l'entreprise familiale basée près d'Angoulême. "On a eu cette intuition alors que les outils collaboratifs n'étaient pas très développés, Facebook n'était pas ce qu'il était, Flickr non plus…", se souvient le dirigeant. Les outils numériques, ajoute-t-il, ont permis "d'instaurer une présomption de confiance" dans la société. "Etre plus connecté, c'est mieux comprendre le monde. Chacun fait une veille dans son domaine, partage ce qu'il pense faire sens pour le collectif. Chacun se prononce au nom de l'entreprise. Je suis stupéfait de ce que l'équipe est capable de faire, de l'empathie que ce système d'échange a su créer. Quand les gens de l'extérieur viennent nous rendre visite, ils repartent conquis par ce qui émane de l'entreprise".

"libérer les talents"

Pour Frédéric Lippi, le numérique "ne change pas la nature des gens" mais peut "libérer les talents", grâce à une place importance laissée au dialogue et à l'expérimentation. "Le système d'essais-erreurs, l'appréhension du risque, positif comme négatif, tout cela nous fait avancer".

Ce que certains nomment la Lippitude a valeur d'exemple. "Je suis toujours surpris de la portée que ce que l'on fait en interne peut avoir en externe, commente Frédéric Lippi. Cela prouve que nous choix sont porteurs de sens. Cela nous encourage à continuer et à aller plus loin".

Sylvain Arnulf

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale