Actualité web & High tech sur Usine Digitale

French Tech : une cartographie open source des formations du numérique développée à Lyon

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

A l’occasion de la présentation de la nouvelle promotion Pass French Tech, Lyon French Tech a présenté l’évolution du réseau, passant notamment par l’élaboration d’une cartographie collaborative des formations.

French Tech : une cartographie open source des formations du numérique développée à Lyon
French Tech : une cartographie open source des formations du numérique développée à Lyon © French Tech Lyon

"Face au poncif qui consiste à établir que le progrès technologique serait  néfaste, il faut dire que la rapidité est ce qui caractérise cette révolution. Il faut accentuer la rapidité du système éducatif, d’autant plus qu’il reste encore des métiers que l’on ignore. Il n’y aura pas de destruction d’emplois si le monde de l’éducation s’adapte et créée de nouveaux emplois", a martelé Patrick Bertrand, président de Lyon French Tech (ancien DG de Cegid).

 

Parmi les grandes orientations évoquées, et outre le foisonnement de l’écosystème des start-up de la région, la volonté d’embarquer l’ensemble des PME, ETI et grands groupes a été exprimée.

 

Le chantier "Education-Formation" fait un grand pas

Dans la droite lignée de la dynamique d’animation des territoires voulue par la French Tech, l’association Lyon French Tech a mis sur pied une cartographie des formations du numérique, en partenariat avec les acteurs de son réseau : l’Université de Lyon, qui regroupe 19 universités, la fondation de l’Université de Lyon, l’EM Lyon, ainsi que des acteurs privés. Les étudiants de la Wild Code School ont notamment développé l’outil en 24 heures, lors d’un hackathon.

 

Cette carte interactive expérimentée en bêta depuis mai vise à faciliter la mise en relation entre les acteurs, et avoir une meilleure visibilité sur les formations initiales du numérique. Des filtres permettent d’affiner selon le diplôme (bac +1, bac +2, bachelor, master, MBA, formation courte, formation courte, formation ingénieur), le statut (public ou privé) et le domaine d’étude.

 

La carte est en open source et les informations sont mises à jour instantanément, grâce à Elastic Search, avec le concours des ingénieurs de l’INSA. Pour l’heure, la carte est fournie par Google, mais une migration vers Open Street Map est d’ores et déjà prévue. Un backoffice donnera la possibilité aux établissements d’assurer leur référencement. "Le but n’est pas de se substituer aux sites des écoles, mais d’apporter une double visibilité et une meilleure information", a précisé Loïs Aoun, chargé de missions à la Lyon French Tech. Le président de l’association a ajouté : "La carte ne s’adresserait pas uniquement aux futurs étudiants mais pourrait aussi servir aux décideurs politiques et économiques, et dresser des statistiques de data analyst pour mieux cerner les besoins des entreprises en termes de recrutement".

 


Cette plateforme collaborative développée à Lyon aura pour vocation d’être mutualisée auprès des acteurs de la French Tech, tant au niveau national qu’international.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale