Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Galaxy S8, Bixby, DeX, Gear VR, Connect... Les temps forts de la conférence Samsung

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Samsung se devait de ne pas décevoir avec le Galaxy S8, et il était au rendez-vous. Outre son écran hors pair, presque sans bords, il s'attaque au marché de la mobilité en entreprise avec DeX, une station d'accueil bien pensée. Il fait de la résistance face à Google dans l'intelligence artificielle en sortant Bixby au lieu d'utiliser Google Assistant. Il assied aussi sa place de leader dans la réalité virtuelle avec le nouveau contrôleur du Gear VR, et tente d'unifier la smart home autour d'une seule app et d'un seul hub : Samsung Connect.

Galaxy S8, Bixby, DeX, Gear VR, Connect... Les temps forts de la conférence Samsung
Galaxy S8, Bixby, DeX, Gear VR, Connect... Les temps forts de la conférence Samsung © Samsung

Samsung a dévoilé le 29 mars 2017 son produit phare de l'année : le Galaxy S8 et sa variante S8+. Ces deux smartphones ont la lourde tâche de faire oublier au public les déboires du Galaxy Note 7, et Samsung a tout fait pour s'assurer que ce soit le cas. Cette année, le constructeur coréen a fortement misé – tout comme son compatriote LG – sur l'écran. Il en a fait disparaître au maximum les bords pour ne garder que deux bandes en haut et en bas de l'appareil, obtenant avec le S8 une diagonale de 5,8 pouces dans un chassis à peine plus grand que celui du S7 (dont l'écran ne mesure que 5,1 pouces). Le tout pour une résolution de 2960 x 1440 pixels, et avec un label HDR (High Dynamic Range, qui garantit de meilleures couleurs et un meilleur contraste) officiellement certifié.

 

Le bouton physique qui faisait la marque de fabrique des Galaxy S disparaît mais pas complètement. Il est désormais situé sous l'écran, mais Samsung assure que la sensation de "clic" est toujours bien présente. Le lecteur d'empreintes digitales passe de son côté au dos de l'appareil, et se voit adjoindre un lecteur d'iris et une technologie de reconnaissance de visage pour toujours plus de sécurité. C'est au final côté caméra que Samsung déçoit. Le Galaxy S8 se contente du même capteur et des mêmes optiques que le Galaxy S7 pour sa caméra dorsale, avec certes quelques améliorations logicielles. Pas de quoi détrôner le Google Pixel. L'innovation a aussi un coût, et dans le cas présent la facture est salée. Le Galaxy S8 coûtera 809 euros en France, le S8+ coûtant 909 euros. Leur sortie est prévue le 28 avril 2017.

 

Spécifications du Galaxy S8

  • OS : Android 7.0
  • Taille & poids : 148,9 x 68,1 x 8,0 mm / 155 g
  • Processeur : Exynos 8895 octacore (2.3GHz Quad + 1.7GHz Quad), 64 bit, 10 nm
  • RAM : 4 Go (LPDDR4)
  • Stockage : 64 Go (UFS 2.1) + microSD jusqu'à 256 Go
  • Ecran : 5,8 pouces (146.5mm) en résolution Quad HD+ (2960 x 1440 pixels), soit 570 ppi
  • Caméra : Dual Pixel 12 MP OIS (F1.7) et 8 MP AF (F1 .7)
  • Batterie : 3,000 mAh avec recharge rapide
  • Connectivité : Wi-Fi 802.11 a/b/g/n/ac (2.4/5GHz), Bluetooth 5.0, NFC, USB Type-C, mini jack 3,5 mm
  • Certifié IP68 (résistant à l'eau et la poussière)

S Voice devient Bixby pour contrer Google Assistant

Plutôt que de se reposer sur Google Assistant, Samsung a fait évoluer son offre maison, S Voice, qui s'appelle désormais Bixby. Cet assistant personnel dispose de fonctionnalités avancées de reconnaissance vocale, notamment une compréhension contextuelle des dialogues. On peut lui parler si une boutique est ouverte, puis lui dire "appelle-la" et il comprendra ce à quoi "la" fait référence. Il est aussi capable de mixer naturellement commandes vocales et tactiles, et peut utiliser la caméra de l'appareil pour reconnaître des objets et proposer des services (comme acheter un vélo du même style que celui que voit son utilisateur). Signe de l'importance qu'il lui accorde, Samsung a même dédié un bouton physique à Bixby sur le côté droit du smartphone.

 

S'il est prometteur sur le papier, Bixby souffre encore cependant de sérieuses limites. La reconnaissance vocale ne sera notamment disponible qu'en coréen au lancement, et il n'est compatible qu'avec un nombre réduit d'applications (parmi lesquelles on compte quand même de gros acteurs comme YouTube, Facebook, Netflix, ou encore Foursquare et Pinterest). Un SDK à destination des développeurs tiers sera disponible dans les semaines à venir. A noter que Bixby n'intègre apparemment pas la technologie de Viv, la start-up fondée par les créateurs de Siri qu'a rachetée Samsung l'année dernière.

 

Dex transforme le smartphone en PC

L'annonce la plus intéressante de l'évènement étant sans doute DeX. Diminutif de "Desktop Experience", cette station d'accueil permet aux Galaxy S8 et S8+ de se transformer en ordinateur de bureau, avec clavier, souris et écran d'ordinateur. Le concept est clairement inspiré de Microsoft Continuum, mais Samsung n'a pas lésiné sur les moyens pour faire mieux. La station d'accueil dispose de deux ports USB, d'un port HDMI et d'un port Ethernet. Une fois connecté, le téléphone permet à l'utilisateur de s'identifier de manière sécurisée via la reconnaissance d'iris, puis de travailler avec une interface assez proche de Windows.

 

Ce simili-bureau peut entre autres afficher plusieurs fenêtres en même temps et celles-ci peuvent être redimensionnées, une fonctionnalité qui n'est pas pour le moment disponible sur Windows 10 mobile. Le clic droit et les raccourcis claviers sont aussi implémentés. Samsung a de plus travaillé avec Microsoft pour optimiser la suite Office 365 en ce sens (Word, Excel, PowerPoint), ainsi qu'avec d'autres éditeurs comme Adobe (pour Lightroom). DeX fonctionne aussi avec Citrix et VMware pour faire du bureau virtuel à distance (par exemple pour les applications métiers sous Windows), et Samsung met en avant sa solution Knox pour garantir la sécurité des données sur l'appareil.

 

 

DeX se positionne donc comme une offre sérieusement intéressante pour les professionnels qui se déplacent beaucoup et souhaitent conserver leurs données sur un seul appareil. Il vient concurrencer le HP Elite X3 dans ce domaine, et s'il propose moins d'accessoires, à l'avantage de fonctionner avec l'un des smartphones les plus populaires du marché. La station d'accueil sera vendue 149,99 euros en France.

 

Efforts soutenus dans la réalité virtuelle

L'annonce d'un contrôleur pour le Gear VR avait été faite au MWC 2017, et Samsung l'a confirmé. Le casque reste de son côté le même que la version sortie fin 2016. Le combo Gear VR + contrôleur coûtera 129 euros, tandis que le contrôleur seul sera vendu 39 euros (il est compatible avec les précédentes versions du Gear VR). Des offres promotionnelles aux Etats-Unis verront le Gear VR offert à la plupart des acheteurs du Galaxy S8. Oculus, le partenaire de Samsung sur le Gear VR, a aussi redéveloppé la partie logicielle pour améliorer ses performances. L'application démarre maintenant trois fois plus vite, et la qualité d'image a été doublée sur l'écran d'accueil.

 

20 nouveaux jeux compatibles avec le contrôleur seront disponible à la sortie du Galaxy S8, et 50 autres sont déjà prévus pour les mois qui viennent. De plus, une grande partie des 700 jeux existants sera rendu compatible par défaut. Toujours côté software, Oculus Avatars (jusqu'à présent limité au Rift) est désormais disponible sur le Gear VR, et la filiale de Facebook a surtout annoncé le lancement de son navigateur internet, Oculus Browser. Il propose une expérience web en VR qui sera compatible par défaut avec Facebook, YouTube ou Instagram pour la visualisation de photos et vidéos à 360°.

 

Et justement, Samsung a aussi dévoilé la nouvelle Gear 360 à l'évènement. Plus petite et désormais équipée d'un manche, elle permettra d'effectuer du live streaming en 2K, fonctionnalité dont ne disposait pas sa grande soeur. Elle est aussi compatible avec iOS et YouTube. Tout n'est cependant pas rose. Pour arriver cette taille réduite, cette nouvelle caméra se contente de capteurs 8 mégapixels au lieu de 15 mégapixels et utilise une plus petite batterie. Elle filme toujours de la vidéo en 4K si on ne diffuse pas en direct, mais la qualité des photos sera très certainement moindre. La Gear 360 coûtera 229 euros.

 

Un seul hub pour la smart home

Samsung poursuit ses efforts dans la smart home et veut frapper fort avec Samsung Connect. Cette nouvelle application est un hub conçu pour pouvoir contrôler tous les objets du domicile depuis un seul et même endroit. Elle est bien sûr compatible avec l'écosystème SmartThings et avec les appareils électroménagers de Samsung, et sera disponible à terme sur tous les smartphones Android.

 

Le constructeur a également dévoilé un routeur Wi-Fi qui fait aussi office de hub pour la smart home. Le "Samsung Connect Home Smart Wi-Fi System" facilite les choses à l'utilisateur en combinant deux appareils et s'appuie là encore sur l'écosystème SmartThings. Il gère les protocoles Bluetooth 4.1, WiFi, Zigbee et Z-wave et est compatible avec les classiques Philips Hue et autres objets connectés. L'appareil est aussi conçu pour le "mesh networking", c'est à dire pour créer un maillage de plusieurs routers entre eux. Il a une portée de 140 m2, similaire à ce que propose Google Home.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale