Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Hawaï, smart-grids en l'île

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Hawaï, smart-grids en l'île
Hawaï, smart-grids en l'île © ErgoSum88

Quatre-vingt-dix pour cent de l’énergie consommée à Hawaï sont issus d’hydrocarbures. Mais Maui, la deuxième plus grosse île de l’archipel, est bien décidée à réduire ses émissions de CO2 et sa dépendance au pétrole. En 2012, l’île comptait 21 % d’énergies renouvelables dans son mix énergétique. L’objectif est d’atteindre 40 % en 2030. Une croissance rapide qui perturbe les réseaux : production excessive, influence sur la fréquence électrique et problèmes de voltage sur le réseau de distribution. Pour pallier ces problèmes, Maui expérimente deux réseaux intelligents. Le premier, baptisé JumpSmartMaui, est issu d’un consortium américano-japonais, mené par Hitachi.

Ils participent : Alstom, Hitachi

Il s’agit de bâtir un réseau électrique et numérique reposant sur l’utilisation de voitures électriques. Les batteries des véhicules sont rechargées sur l’une des 20 bornes de l’île, gérées depuis un centre de contrôle qui lisse les perturbations et maintient l’équilibre offre-demande. Ce projet de 30 millions d’euros financé par le Japon a été initié en 2011 et doit s’achever en 2015. En parallèle se développe le Maui smart grid project, financé par le département américain de l’Énergie, à hauteur de 14 millions de dollars (10,3 millions d’euros) et qui compte entre autres partenaires Alstom. Il s’agit d’installer des compteurs intelligents chez des volontaires. Ils permettent à l’utilisateur de suivre sa consommation domestique et à l’électricien local, Maui Electric, de mieux piloter le réseau de distribution.

Ludovic Dupin

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale