Actualité web & High tech sur Usine Digitale

HiMirror, le premier miroir connecté grand public avec un atout beauté

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo On parle depuis plusieurs années de miroirs connectés mais les projets peinent à se matérialiser. La sortie du HiMirror aux Etats-Unis augure de l'arrivée sur le marché de produits réellement efficaces et pensés pour le grand public.

HiMirror, le premier miroir connecté grand public avec un atout beauté
HiMirror, le premier miroir connecté grand public avec un atout beauté © HiMirror

"Miroir, mon beau miroir, dis moi qui est la plus belle." A défaut de magiquement flatter la personne qui le possède, le miroir connecté HiMirror lui donne des conseils beauté en capturant son visage au naturel à l'aide d'une caméra intégrée. Il analyse le teint pour détecter rides, taches brunes, poches sous les yeux et autres imperfections, après quoi il donne des conseils pour mieux les traiter sur son écran de 14 pouces.

 

HiMirror n'est pas le premier miroir connecté à voir le jour, mais il est le premier à arriver sur le marché grand public (aux Etats-Unis pour le moment), et ce pour la modique somme de 189 dollars. Le système est capable d'effectuer un suivi de l'évolution du visage sur plusieurs jours et peut gérer jusqu'à 6 profils différents. Il prend aussi en compte les différents produits de beauté utilisés : il suffit de scanner leur code-barre pour les intégrer dans sa base de données, après quoi il vérifie au fil du temps s'ils sont efficaces ou non.

 

 

Pour interagir avec lui, pas d'écran tactile (qui le salirait assez vite) mais une détection des mouvements ainsi qu'un système de reconnaissance vocale basique mais efficace. Il possède aussi quelques boutons sur le côté pour régler la luminosité, le volume ou pour l'allumer et l'éteindre (après quoi il redevient un miroir normal). L'accès au miroir peut être sécurisé par reconnaissance faciale ou vocale, et pour les personnes qui craignent un piratage de la caméra, HiMirror a prévu un petit cache qui la rend aveugle lorsqu'elle n'est pas en cours d'usage. A noter que son utilisation requiert une connexion internet, le miroir utilisant un service cloud pour ses fonctions de reconnaissance faciale.

 

 

Côté multimédia oblige, le miroir peut streamer de la musique depuis Spotify et afficher la météo ainsi que l'indice UV du jour et le taux de pollution de l'air. Enfin, il peut être connecté à un smartphone (iOS ou Android) pour un suivi tout au long de la journée, et va même jusqu'à proposer des tutoriels vidéos pour apprendre à mieux s'occuper de son visage. Il peut aussi être connecté avec une balance connectée du même fabricant, auquel cas il affiche en supplément le poids actuel, le taux de masse graisseuse et les objectifs à atteindre s'il y en a.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale