Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Honda rejoint le projet français Smile pour intégrer les véhicules aux smart grids

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le constructeur nippon Honda va tester son nouveau système Honda Power Manager dans l'ouest de la France, dans le cadre du projet Smile.

Honda rejoint le projet français Smile pour intégrer les véhicules aux smart grids
Honda rejoint le projet français Smile pour intégrer les véhicules aux smart grids © Honda

Avec la généralisation du véhicule électrique, chaque conducteur ou presque va devenir producteur d'énergie. Les véhicules de demain pourront communiquer avec le réseau électrique intelligent (les smart grids) ou les mini-réseaux domestiques (panneaux solaires et mini-éoliennes, en lien avec des batteries de stockage). Renault l'anticipe avec son concept car Symbioz, pleinement intégré à la smart home.

 

Le japonais Honda voit aussi la voiture électrique (qui représentera deux tiers de ses ventes en 2025, selon ses projections) s'intégrer au smart grid, et le prouve avec le projet "Honda Power manager" présenté au salon de Francfort. Le concept-car de citadine électrique Urban EV Concept, préfiguration d'un modèle qui sortira en 2019, sert de support à cette annonce.

 

 

 

 

Le Honda Power Manager est un système de transfert d'énergie bi-directionnel entre le réseau électrique, la maison ou le véhicule, permettant à l'automobiliste d'être consommateur et contributeur du réseau. Le véhicule peut servir de batterie à un logement, pour stocker de l'énergie en attendant son utilisation par le foyer ou la revendre au réseau. Utile pour gérer les pics de consommation et les pannes du réseau.

 

Un projet-pilote en bretagne et pays de la loire

Honda annonce un accord avec les porteurs du projet français Smile (Smart Ideas to Link Energies), pour leur fournir des "power managers". Smile (l'un des trois projets pilotes au niveau national) vise à créer un vaste réseau électrique via 17 initiatives locales interconnectées dans l'ouest de la France, en Bretagne et dans les Pays de la Loire, d'ici 2019. Des "power managers" seront utilisés en lien avec des panneaux solaires pour créer des réseaux intelligents, afin de recharger des véhicules, alimenter les infrastructures ou réinjecter de l'énergie dans le réseau en cas de besoin.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale