Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Huawei promet 1,5 milliard d'euros d'achats en France et 2000 emplois au total

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le PDG de Huawei a annoncé au Premier ministre Manuel Valls l'investissement de 1,5 milliard d'euros auprès d'entreprises françaises. Soufflant ainsi la vedette à son concurrent français, Alcatel-Lucent, qui inaugure, ce mardi 30 septembre, sa Cité de l'innovation dans l'Essonne.

Huawei promet 1,5 milliard d'euros d'achats en France et 2000 emplois au total
Huawei promet 1,5 milliard d'euros d'achats en France et 2000 emplois au total © Str4nd - C.C

Huawei vient de souffler la vedette à Alcatel-Lucent sur son propre sol. A quelques heures à peine de l'inauguration de la Cité de l'innovation de l'équipementier français à Villarceaux (Essonne), regroupant une grande partie de sa recherche en région parisienne, l'équipementier chinois a fait l'événement.

Il a dévoilé un plan d'investissement de 1,9 milliard de dollars (1,5 milliard d'euros) - via des achats à des entreprises françaises - et la création de 2000 emplois au total dont 650 d'ici à 2018 dans ses propres effectifs (mathématiciens, designers...). Le fondateur et PDG Ren Zhengfei a rencontré, lundi 29 septembre, le Premier ministre Manuel Valls et lui a fait part de la bonne nouvelle.

4 milliards de dollars au Royaume-Uni

Face à la méfiance américaine à son égard, le chinois a entrepris depuis longtemps de se développer en Europe. Mais depuis quelques jours, il parcoure le vieux continent procédant à une distribution de ses fonds, en commençant avec le Royaume-uni. Ce sont 4 milliards de dollars qu'il investira en effet outre-Manche, en R&D dans les télécoms fixes (réseaux optiques, cloud, etc.).

Reste que la France est bel et bien sur la route de Huawei, qui n'est pas un habitué des investissements hasardeux. Après l'inauguration du centre de R&D autour des chipsets et de l'électronique embarquée à Sophia-Antipolis, le 15 septembre dernier, il promet donc de faire appel à des fournisseurs français, PME et start-up en particulier.

Emmanuelle Delsol

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale