Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Iicontact, l'appli de rencontre qui (re)noue le contact entre inconnus

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

L’application iicontact offre la possibilité à deux personnes qui se sont rencontrées dans la vie réelle, mais sans échanger leurs coordonnées, de pouvoir renouer le contact. Une version connectée des petites annonces du type "croisé dans le métro". Voici comment ça marche.

Iicontact, l'appli de rencontre qui (re)noue le contact entre inconnus
Iicontact, l'appli de rencontre qui (re)noue le contact entre inconnus © IIcontact/capture écran

Peut-être inspiré par la chanson "Les passantes" de Georges Brassens, Hani Ramzi a créé avec deux autres associés, l’application iicontact qui permet à deux personnes qui se sont croisées puis séparées sans échanger leurs coordonnées de pouvoir renouer le contact. "On s’est tous retrouvé dans cette situation où un ami ou une amie vient vous voir et vous dit avoir croisé dans un café, une rame de métro ou un parc, une personne avec laquelle le courant est passé et vouloir la retrouver sans savoir comment faire", explique Hani Ramzi, président de la start-up parisienne "iicontact".

Pour ne pas regretter d’avoir laissé au bord de la route ces bonheurs entrevus et tenter de se reconnecter avec ce(tte) inconnu(e), plusieurs solutions existent déjà. Mais aucune n’est aussi fonctionnelle et performante que l’application IIcontact assure, en substance, Hani Ramzi.

 

Se connecter tou en gardant l'anonymat

L’une des options consiste à poster une annonce sur un site d’annonce ou dans un journal. "Mais le marché est très fragmenté. Alors, c’est romantique mais peu efficace", avance Hani Ramzi. On peut aussi se rendre sur un site de rencontre, créer un profil, exposer sa photo et prier pour que la personne recherchée soit aussi sur le même site pour que le destin agisse.

"A l’inverse de toutes ces solutions, l’application que nous avons lancée permet de se reconnecter avec une autre personne qui en a également envie sans avoir à créer de profil, ni à fournir d’informations personnelles, ni à exposer de photo ou encore à passer une annonce. Avec un site de rencontre, par exemple, tout commence par un personne qui parcourt un catalogue de photos en ligne alors que dans notre application est avant tout un outil technologique. Tout commence avec deux bipèdes qui se rencontrent dans la vraie vie et entre lesquels l’alchimie se produit", poursuit Hani Ramzi.

 

Algorithme de corrélation

Pour activer la recherche, il faut apporter un minimum de renseignements : dire où a eu lieu la rencontre, quand et faire une description sommaire de la personne recherchée (sexe, tranche d’âge, taille, couleur des cheveux et leur longueur). "Si l’autre personne a envie de se reconnecter, elle fait une démarche similaire : nous avons développé un algorithme avancé de corrélation. Les deux personnes en recherche vont recevoir une notification et pouvoir dialoguer via un Messenger. Si elles sont d’accord, elles peuvent échanger leurs numéros. Sinon elles reviennent en arrière et suppriment le canal de 'chat' en ligne", détaille Hani Ramzi.

Pour vivre, la société compte "sur le parrainage de marques premium qui voudront s’associer à ce moment très intense où les deux personnes sont reconnectées", indique, encore, le cofondateur. Développée en onze langues, IIcontact aurait déjà "des milliers d’utilisateurs dans le monde", selon Hani Ramzi qui se refuse, toutefois, a révélé le nombre de téléchargements de l’application.

 

 

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale