Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Ikea pourrait bientôt vendre ses meubles sur la marketplace d'Amazon

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Le spécialiste suédois du mobilier en kit entend vendre ses meubles sur d'autres sites marchands que les siens. Jusqu'à présent, Ikea se contentait de vendre ses produits à travers ses 300 magasins physiques et ses propres sites web. 

Ikea pourrait bientôt vendre ses meubles sur la marketplace d'Amazon
Ikea pourrait bientôt vendre ses meubles sur la marketplace d'Amazon © Flickr - GillyBerlin

Et si avant de finaliser votre commande Amazon, vous complétiez votre panier avec le dernier fauteuil Ekenäset d'Ikea ? Ce scénario pourrait bientôt devenir une réalité. Selon les informations de Reuters, Ikea prévoit de vendre ses produits sur des sites marchands tiers. Jusqu'à présent, le groupe commercialisait ses produits uniquement à travers son réseau de distribution physique (300 magasins déployés dans 27 pays) et ses propres sites web.

 

Torbjorn Loof, le patron d'Inter Ikea (la filiale foncière immobilière d'Ikea) cité dans l'article, ne précise pas le nom des plates-formes en question, mais l'agence de presse ne se prive pas de quelques spéculations. Selon elle, les clients du géant suédois pourraient peut-être bientôt acheter des meubles en kit et d'autres articles suédois pour la maison sur Amazon ou même sur son rival chinois Alibaba, à travers leurs places de marché respectives.

 

Boom des ventes de Meubles en ligne

Dans tous les cas, les internautes devront encore faire preuve de patience puisque les ventes sur ces plates-formes tierces, quels que soient leur nom, ne devraient pas débuter avant 2018. Cette approche devrait permettre à Ikea d'accélérer son activité e-commerce. Sur l'exercice 2016, les ventes en ligne du retailer ont pesé 1,4 milliard de dollars sur un chiffre d'affaires global de plus de 34 milliards de dollars, soit à peine plus de 4%. Ces ventes sont toutefois en progression de 30%, par rapport à l'exercice 2015, alors que le chiffre d'affaires global ne croît, lui, que de 7%. Le groupe suédois pourrait ainsi profiter de la logistique très rodée de la firme de Jeff Bezos et ainsi résoudre l'épineuse question des coûts de livraison.

 

Les ventes de meubles sur Internet constituent un marché en pleine croissance. Selon Barclays, ce serait l'un des segments les plus dynamiques du e-commerce (+18% en 2015). Aux Etats-Unis, 15% du marché global du mobilier (70 milliards de dollars) provient désormais des ventes en ligne, précise le site spécialisé Retail Dive. Une tendance sur laquelle Amazon entend bien surfer. En effet, selon les informations du Wall Street Journal, la firme de Seattle s'apprêterait à déployer une offensive en la matière. De quoi justifier les spéculations de Reuters. 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale