Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Intelligence artificielle : absent des smartphones, Amazon fait le pari de la smart home

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo La compétition fait rage entre les assistants personnels à commande vocale : Siri (Apple), Google Now, Cortana (Microsoft) et Alexa (Amazon) cherchent à s’imposer au centre des usages des consommateurs d’objets connectés. Mais, contrairement à ses concurrents qui veulent se payer la part du lion via le smartphone, le géant du e-commerce prend la tangente en misant sur la maison avec deux nouveaux boitiers : Echo Tap et Echo Dot.

Intelligence artificielle : absent des smartphones, Amazon fait le pari de la smart home
Le boitier Echo Dot © © Amazon

Après Echo, sortie en 2014 et basée sur l’assistant personnel à reconnaissance vocale Alexa, Amazon a dévoilé le 3 mars 2016 deux nouveaux modèles de speakers intelligents avec toujours la même ambition : révolutionner la maison. Si Tap est une enceinte Bluetooth 360° classique, dans la continuité du premier Echo, Dot est plus originale et se place entre l’utilisateur et sa maison connectée via le système audio dont il dispose (home cinema, chaine hi-fi...).

 

Contrairement à Echo, Dot n’embarque donc pas d’enceinte, sa principale fonction est de capter tous les sons, grâce à un système d’écoute permanente, pour faciliter la conversation avec Alexa. Il est plus compact et deux fois moins cher que son prédécesseur (89 dollars).

 

Un seul boitier pour les contrôler tous

Commander une pizza ou un chauffeur Uber, diffuser une vidéo sur son home cinema ou mettre de la musique sur Spotify sera possible par une simple requête vocale. Au-delà de ces services déjà connus des utilisateurs de smartphones, il sera aussi possible de commander de nombreuses applications domotiques depuis l’interface : ouvrir une porte, allumer une lumière, monter ou baisser le chauffage et même démarrer sa voiture...

 

Pour pouvoir développer sa stratégie sur l’IoT, Amazon noue des partenariats. En parallèle de l'annonce de ces deux nouveaux produits, l'entreprise de Jeff Bezos s'est rapprochée de Nest, le thermostat connecté de Google. Elle avait déjà signé un contrat avec Ford pour relier Alexa au système de communication Sync du constructeur automobile américain. Alors que les trois autres grands acteurs proposant des assistants personnels, Apple (Siri), Google (Google Now) et Microsoft (Cortana), se livrent bataille sur le terrain des smartphones, Amazon semble convaincu que l'intérêt de ces outils se trouve davantage chez les utilisateurs que dans leur poche.

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale