Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Intelligence artificielle : Toyota crée un fonds d'investissement de 100 millions d'euros

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le Toyota Research Institute, laboratoire de recherche de la marque japonaise situé dans la Silicon Valley, se dote d'un fonds de 100 millions d'euros pour financer des start-up en lien avec l'intelligence artificielle.

Intelligence artificielle : Toyota crée un fonds d'investissement de 100 millions d'euros
Intelligence artificielle : Toyota crée un fonds d'investissement de 100 millions d'euros © Toyota

Changer la vie grâce à l'intelligence artificielle : c'est le but que s'est fixé Toyota avec son Research Institute (TRI), fondé en 2015. Ce laboratoire basé en Silicon Valley est dirigé par Gill Pratt, un ancien de la Darpa, et travaille en collaboration avec l'université de Standford et le MIT. Il explore le potentiel de l'intelligence artificielle bien au-delà de l'industrie automobile (le business principal de Toyota aujourd'hui, qui était à sa création en 1926 un fabricant de … métiers à tisser ). Son champ d'expertise englobe donc la robotique, la domotique, les objets connectés…

 

Pour amplifier son action, le TRI se dote d'un fonds d'investissement, le Toyota AI Ventures, doté pour commencer de 100 millions d'euros. Soit environ 10% du budget alloué par Toyota au Research Institute. Ce fonds financera des jeunes pousses du monde entier (plutôt early stage, donc disposant de prototypes mais pas encore de solutions commercialisées) travaillant sur l'intelligence artificielle, la mobilité autonome, la robotique, la data et le cloud. Toyota promet de mettre son expertise technique et son réseau de partenaires au service des start-up qu'il financera.

 

 

3 premiers investissements

Trois start-up ont déjà bénéficié de financements de cette nouvelle structure : l'israélien intuition robotics, qui crée des campagnons robotiques pour le maintien des personnes âgées à domicile (et a levé au total 14 millions de dollars) ; l'américain SlamCore, qui développe des algorithmes de suivi visuel et de cartographie pour les véhicules autonomes, la VR et l'AR ; l'américain Nauto, qui a conçu un objet connecté automobile permettant aux conducteurs d'améliorer leur conduite (et a levé 12 millions de dollars).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale