Actualité web & High tech sur Usine Digitale

L'amour au temps des sites de rencontres

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Étude Internet a-til changé l'amour, ou, du moins les rencontres amoureuses ? L'institut national des études démographiques (INED) publie une synthèse sur le sujet qui ne fera pas forcément plaisir aux annonces publicitaires des professionnels de la rencontre. Si la fréquentation des sites de rencontres progresse, ils restent minoritaires dans la constitution de couples nouveaux. 

L'amour au temps des sites de rencontres
L'amour au temps des sites de rencontres © cc flikr JD handcock

A l'approche de la saint Valentin, l'institut national des études démographiques (INED) vient opportunément de publier une étude sur les sites de rencontres en France : qui les utilise ? qui y trouve son conjoint ? 

Où la réalité qui se dessine est loin des promesses de ces sites qui sont devenus en quelques années des annonceurs fort présents dans les écrans publicitaires, promettant amour éternel ou presque, 

 

Marie Bergström, l'auteure de cette note de synthèse note que les Français ont davantage adopté ce mode de rencontre que les Etats-Unis. En France, le taux de pénétration des sites de rencontre a progressé entre 2006 et 2013, et ce, pour tous les groupes d'âges. 

 

En ligne, c'est l'Homme qui paie 

On s'amusera (ou non) de constater que finalement les problèmes sont les mêmes en ligne ou IRL (in real life, soit dans la vraie vie) : il y a proportionnellement plus d'hommes inscrits que de femmes. du moins chez les plus jeunes. Après 46 ans, note l'auteure, les proportions s'équilibrent. Si 45 % des hommes inscrits disent avoir déjà payé un abonnement, seulement 18% des femmes l'ont fait. 

 

Puisqu'on parle d'argent, l'investissement est-il rentable ? Pas vraiment, puisque moins de 9 % des personnes qui se sont mises en couple entre 2005 et 2013 se sont connues de cette façon.

 

un investissement peu rentable

Si vous êtes célibataire et que vous lisez cet article un jour de saint Valentin, éteignez votre ordinateur et attendez demain : statistiquement, il est plus probable que vous rencontriez votre futur partenaire sur votre lieu de travail que sur un site Internet spécialisé. Ce résultat général est relativisé pour deux catégories :

- les couples homosexuels : un tiers d'entre eux ont rencontré leur partenaire de cette façon.

- les remises en couple. les personnes divorcées ou séparées qui cherchent une nouvelle histoire aboutissent plus souvent que ceux qui ont toujours été célibataires.  

 

Que les libertins se réjouissent : les sites, contrairement aux promesses des publicités, sont là pour vous. 70 % des personnes ayant rencontré sur des sites estiment qu'ils mènent à des rencontres occasionnels.  

Vous voilà prévenus !

 

Pour télécharger l'étude de l'Ined cliquez ici 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

1 commentaire

Gaetan

13/02/2016 16h05 - Gaetan

C'est assez fou de voir comment certains s'évertuent à analyser ou critiquer les sites de rencontre en même temps oui rien ne vaut "l'expression verbale", attend, y en a qui font ce qu'ils peuvent, faut pas croire, là on dirait plus un conseil de gros bobo hipster qui apparemment n'a pas passé beaucoup de temps sur ces dits sites car la plupart sont des gens "simples" qui font comme ils peuvent pour rencontrer, je m'en suis rendu compte sur le-beguin.fr , c'est pas pour autant que c'est pas possible de rencontrer quelqu'un qui nous plaira mais encore une fois on fait ce qu'on peut avec les moyens qu'on à, donc amen.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale