Actualité web & High tech sur Usine Digitale

L'anglais FiveAI lève 35 millions de dollars pour développer sa plate-forme dédiée au véhicule autonome

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Levée de fonds Google, Uber, Baidu, Nutonomy et les autres ont un concurrent britannique : FiveIA qui vient de lever 35 millions de dollars. La start-up de Cambridge construit une plate-forme logicielle dédiée au véhicule autonome de niveau 5.

L'anglais FiveAI lève 35 millions de dollars pour développer sa plate-forme dédiée au véhicule autonome
L'anglais FiveAI lève 35 millions de dollars pour développer sa plate-forme dédiée au véhicule autonome © Five AI

Le Royaume-Uni ne veut pas manquer le virage du véhicule autonome. Le gouvernement a lancé un appel à projets pour accélérer la recherche et les expérimentations sur le sujet. Le consortium "Streewise" a remporté cet appel d'offres au printemps 2017 et devrait tester des flottes de véhicules autonomes sur les routes du pays dès 2019.

Le pilier de ce groupement est la start-up FiveAI, basée à Cambridge. Celle-ci, en plus de la dotation gouvernementale de 17 millions de dollars liée au projet Streetwise, a bouclé une levée de fonds de 18 millions de dollars. Le fonds Lakestar Capital, Amadeus Capital Partners, Notion Capital et Kindred ont participé au tour de table selon Techcrunch. La start-up avait déjà levé 2,7 millions de dollars en juillet 2016.

 

La "longue" route vers un véhicule 100% autonome

FiveIA tente de construire une plate-forme technologique pour un véhicule autonome de niveau 5 (le plus élevé, sans aucune intervention humaine). Elle crée des logiciels combinant et analysant les données de capteurs et caméras en temps réel pour "lire" la route et se substituer à un conducteur humain, même dans des situations complexes. Le tout en se passant de données de cartographies avancées.

La start-up travaille à combiner des technologies de vision par ordinateur, d'apprentissage automatique et de réseaux neuronaux artificiels pour permettre au "cerveau central" d'améliorer sa conduite en permanence et de mieux anticiper des événements inattendus. Dans un second temps, FiveAI veut créer une technologie de gestion d'un réseau de véhicules autonomes, qu'il souhaite vendre à des acteurs du transport. Elle a commencé à tester son premier prototype en octobre 2017.

 

Beaucoup de prétendants au trone

Beaucoup d'autres entreprises travaillent sur des systèmes similaires, et pas des moindres : les géants Uber, Apple,Tesla, Google, Baidu, Lyft ; les start-up Nutonomy et Zoox, les constructeurs automobiles et équipementiers comme Bosch… Il y aura forcément des gagnants et des perdants dans cette bataille annoncée. Y aura-t-il des acteurs européens capables de peser au niveau mondial ? C'est l'ambition de FiveAI.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale