Actualité web & High tech sur Usine Digitale

L’innovation peine à enrayer l’érosion de la high-tech en France

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Ni l’ultra haute définition, ni les objets connectés, ni les mobiles ne parviennent à relancer la high-tech en France. Le marché a reculé de 3% en 2015, plombé par les attentats de fin d’année. Mais 2016, année d’évènements sportifs comme la Coupe d’Europe, s’annonce sous des jours meilleurs.

L’innovation peine à enrayer l’érosion de la high-tech en France
Boutique miss Numérique

Encore une année éprouvante pour les acteurs de la high-tech en France. Selon l’institut GfK, le marché accuse un repli de 3% en 2015 à 14,9 milliards d’euros. Le recul, qui était de 2% en 2013 et 2,5% en 2014, s’accentue sous l’effet du climat anxiogène créé pendant la période de Noël, très propice aux achats, par les attentats à Paris et Saint-Denis le 13 novembre 2015. Le marché a dû également composer avec les variations des taux de change et leur impact sur les coûts des matériels.

 

La France fait moins bien que le monde

C’est pour ces raisons que la France s’affiche en recul alors que le monde croit de 2%. Ni le développement de l’imagerie à ultra haute définition, ni le boom des objets connectés, ni le dynamisme des mobiles ne parviennent à relancer la high-tech dans l’Hexagone.

 

Trois segments tirent vers le bas le marché : la télévision dont les ventes sont tombées à 5,1 millions d’unités en 2015, contre 5,5 millions en 2014, la micro-informatique dont le chiffre d’affaires a diminué de 5%, et les appareils photo numériques, dont les ventes ont fondu d’un quart à seulement 2 millions d’unités.

 

Déception des ventes de téléviseurs à ultra haute définition

La télévision à ultra haute définition, qui offrent une résolution d’image quatre fois celle de la haute définition, peine à s’imposer. "Avec 570 000 unités vendues en 2015, les ventes sont en dessous des attentes", déplore Michael Mathieu, directeur de marchés image et télécoms chez GfK. Dans la micro-informatique, ce sont les tablettes qui ont le plus souffert avec un plongeon de 23% du chiffre d’affaires. Ni la reprise des PC portables (+3), ni le bond des PC convertibles et deux-en-un (+50%), n’ont suffi à effacer cette dégringolade.

 

Impact de l'extinction de la télévision standard en avril 2016

GfK se montre optimiste sur les perspectives en 2016. Une année avec deux évènement exceptionnels de nature à stimuler les ventes de téléviseurs : l’extinction le 4 avril 2016 de la télévision standard au format Mpeg-2 au profit de la télévision à haute définition au format Mpeg-4, et la Coupe d’Europe de football qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet 2016. L’institut d’étude de marché s’attend à la vente de 5,6 millions de téléviseurs, dont 1,3 million à ultra haute définition, près de deux fois plus qu’en 2015. Avec la certitude de voir les ventes retomber à nouveau en 2017.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale