Actualité web & High tech sur Usine Digitale

La Fintech WorldRemit s'appuie sur Google pour booster les transferts d'argent sur mobile

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La fintech londonienne WorldRemit s'allie à Android Pay pour faciliter les transferts d'argent depuis un mobile. La start-up entend également intégrer Apple Pay et compte déployer sa solution sur les applications de messagerie instantanée. 

La Fintech WorldRemit s'appuie sur Google pour booster les transferts d'argent sur mobile
La Fintech WorldRemit s'appuie sur Google pour booster les transferts d'argent sur mobile © WorldRemit

La fintech londonienne WorldRemit, spécialisée dans les transferts d'argent sur mobile, vient d'officialiser un partenariat avec Google pour permettre à ses utilisateurs d'envoyer de l'argent via Android Pay.

 

650 000 opérations par mois

Fondée en 2010 par Catherine Wines et Ismail Ahmed, la fintech marche sur les plates-bandes de Western Union et de MoneyGram en proposant à ses utilisateurs d'envoyer de l'argent à leur famille et leurs proches à l'étranger. Concrètement, l'utilisateur peut envoyer de l'argent depuis une application mobile sans avoir besoin de se rendre dans un point physique. De quoi rendre l'opération moins chère (les frais oscilleraient entre 5 et 6%. Contre 7 et 10% chez les concurrents). La personne réceptrice peut, quant à elle, retirer l'argent en liquide dans un point physique ou directement recevoir l'argent sur un portefeuille numérique Mobile Money, associé à son numéro de téléphone.

 

Grâce à une importante levée de fonds de 45 millions de dollars, la start-up a tissé un important réseau d'émission (50 pays) et de réception (140 pays). Elle revendique 2 millions de clients actifs et 650 000 opérations par mois. "Nous visons les 7 millions d'opérations pour l'année 2017", précise Catherine Wines.

 

Android Pay pour réduire les frictions

WorldRemit entend booster ce nombre d'opérations grâce à l'intégration d'Android Pay. "WorldRemit va ainsi permettre aux utilisateurs d'Android Pay d'envoyer de l'argent instantanément vers plus de 112 millions de comptes Mobile Money accessibles via son réseau", explique la start-up. Cette intégration vise essentiellement à réduire le nombre de frictions. Avec la connexion directe à Android Pay, les clients de WorldRemit pourront envoyer de l’argent en cinq étapes, sans avoir à saisir de numéro de carte bancaire ni confirmer leur transaction.

 

Cap sur les messageries instantanées

WorldRemit est également entrée en discussions avec Apple pour intégrer Apple Pay. "Pour iOS, cela prend beaucoup plus de temps. Par ailleurs, nous souhaitions commencer avec Android Pay car la majorité de nos clients (60%) utilise Android", indique Catherine Wines. WorldRemit entend également rendre sa solution accessible sur les applications de messagerie instantanée comme WhatsApp et Facebook Messenger. "On veut que le transfert d'argent soit aussi facile que le fait d'envoyer un message. Cela passera par des partenariats ou par le déploiement de bots", précise la cofondatrice. 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale