Actualité web & High tech sur Usine Digitale

La Nasa lance un concours d'un million de dollars pour programmer son robot spatial Valkyrie

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Après la Darpa, c'est au tour de la Nasa de lancer un concours de robotique. L'agence spatiale souhaite recruter l'aide d'équipes de chercheurs pour améliorer les performances de son robot Valkyrie lorsqu'il effectue des tâches complexes dans un environnement martien. A la clé pour les gagnants : 1 million de dollars.

La Nasa lance un concours d'un million de dollars pour programmer son robot spatial Valkyrie
La Nasa lance un concours d'un million de dollars pour programmer son robot spatial Valkyrie © NASA

L'agence spatiale américaine, la Nasa, a lancé le 16 août un concours pour programmer son robot spatial Valkyrie (dont le nom formel est Robonaut 5). Baptisé Space Robotics Challenge et modelé après les fameux concours de la Darpa (une autre agence américaine spécialisée dans les projets de recherche militaires), il met 1 million de dollars de prix en jeu pour les vainqueurs.

 

Rendre les robots plus autonomes

L'objectif de la compétition est d'augmenter l'autonomie des robots humanoïdes afin qu'ils puissent effectuer des tâches complexes sur Terre, dans l'espace ou même sur d'autres planètes, comme Mars. A titre d'exemple, l'agence cite des interventions lors d'accidents industriels (on pense à la catastrophe de Fukushima), ou la préparation de diverses infrastructures et habitats avant une arrivée humaine sur Mars.

 

Conçu pour l'exploration spatiale

Les compétiteurs travailleront sur une version virtuelle de Valkyrie, un robot humanoïde 100% électrique qui possède 4 caméras pour la vision, 28 articulations, une capacité de mouvement de 44° et plus de 200 capteurs séparés, dont 38 dans chaque main. L'une des innovations majeures du robot est qu'il utilise des technologies élastiques au lieu d'hydrauliques pour pouvoir fonctionner correctement dans l'espace.

 

Jamais seul sur Mars grâce à Valkyrie

Le concours impliquera trois épreuves dans une simulation mettant en scène un accident suite à une tempête de poussière sur Mars. La première sera de réaligner une antenne de communication, la seconde de réparer des panneaux solaires, et la troisième de colmater une fuite d'air dans un habitat. Les qualifications pour la compétition auront lieu de mi-septembre à mi-novembre, puis les compétiteurs s'affronteront jusqu'à juin 2017, date de la finale.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale