Actualité web & High tech sur Usine Digitale

La région Auvergne-Rhône-Alpes va créer un clone de l'Ecole 42 à Lyon

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Une école de code va être créée à Lyon, en septembre 2017. Ce projet lancé par le président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, bénéficie de l’expertise de Xavier Niel et des outils développés par l’Ecole 42.

La région Auvergne-Rhône-Alpes va créer un clone de l'Ecole 42 à Lyon
La région Auvergne-Rhône-Alpes va créer un clone de l'Ecole 42 à Lyon © Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

A l’occasion du "Digital Summit", organisé lundi 30 janvier au siège de la région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez a annoncé la création d’une école de code informatique. Ce projet participe de l’ambition du président du conseil régional d’aménager un campus numérique dans l’agglomération lyonnaise et de positionner Auvergne Rhône-Alpes comme la "Silicon Valley européenne".

 

Cette école ouvrira dès septembre prochain, avec 200 à 300 étudiants, dans un immeuble proche (3400 m2) de l’hôtel de région, dans le quartier de Confluence à Lyon. Cette solution a été préférée à celle envisagée initialement sur le site de l’ancien siège du conseil régional à Charbonnières-les-Bains, dans l’Ouest lyonnais, qui nécessite de lourds travaux. Compte tenu de la forte demande des entreprises pour ce type de postes, l’ouverture de cette école ne pouvait pas attendre, assure Laurent Wauqiez.

 

partenariat avec l'école 42

Cette école sera à l’image de l’Ecole 42 fondée à Paris par Xavier Niel. Celui-ci, présent ce lundi aux côtés de Laurent Wauquiez, s’est engagé à accompagner le projet lyonnais : il apporte les outils développés par son école, sa méthode pédagogique participative et un recrutement des étudiants y compris parmi les jeunes sans diplôme. Le cursus ne sera d’ailleurs ni diplômant ni certifiant, mais ses promoteurs espèrent l’étendre à la formation continue. Il se fera sur un temps réduit de formation (2 ans), ce qui permet, assure Laurent Wauquiez, "un coût extrêmement compétitif". "En un mois, on peut apprendre l’équivalent de la partie codage d’un BTS", assure Xavier Niel, qui propose avant tout de mettre rapidement des codeurs sur le marché de l’emploi.

 

La région prévoit de voter "un premier budget" de 1 à 1,5 million d’euros d’investissement pour cette école et de 2 millions de fonctionnement par an. "Mais pour assurer sa pérennité, nous allons l’inscrire sur 10 ans", promet Laurent Wauquiez. En parallèle, la collectivité est en train de sélectionner cinq écoles ou universités parmi les quatre-vingts qui ont répondu à son appel à intérêt pour collaborer au campus numérique, dans ou hors les murs.

 

vitrine pour les start-up

Un autre axe de la stratégie numérique régionale relève des infrastructures. Le financement consacré au déploiement de la fibre va augmenter de 40%. Un troisième concerne les entreprises : outre l’accompagnement des industries dans leur mutation digitale, la région entend soutenir le tissu de start-up. Une quarantaine d’entre elles exposaient ce 30 janvier lors du Digital Summit, à l’instar de Moovlab, spin-off du CEA-Leti, à Grenoble, qui commercialise des solutions numériques pour les salles de fitness. "Cette journée nous permet de mieux connaître les acteurs régionaux susceptibles de travailler avec nous ou de nous aider, témoigne Olivier Thomas, directeur technique. Grâce à la région, nous avons pu aussi aller au Consumer Electronic Show (CES), à Las Vegas, un événement inaccessible sinon pour une petite structure comme la nôtre".

 

Véronique Vigne-Lepage

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale