Actualité web & High tech sur Usine Digitale

La révolution de l’intelligence artificielle, nouvelle menace pour les constructeurs de PC et mobiles

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Après l'introduction de produits matériels par Google, l’intelligence artificielle s’impose comme l’avenir des terminaux informatiques et mobiles, estime Gartner. Cette révolution suffira-t-elle à redynamiser les ventes? C’est possible. Mais beaucoup de constructeurs risquent de se retrouver sur la touche.

La révolution de l’intelligence artificielle, nouvelle menace pour les constructeurs de PC et mobiles
La révolution de l’intelligence artificielle, nouvelle menace pour les constructeurs de PC et mobiles © D.R.

Les terminaux informatiques et mobiles, qui comprennent les PC, les tablettes, les smartphones et les téléphones portables basiques, sont en train de vivre un bouleversement historique. L’arrivée de Google avec une famille de produits intelligents fait entrer ce marché dans la révolution de l’intelligence artificielle. Cela va-t-il redynamiser les ventes plombées par un net ralentissement sur le segment des smartphones, qui constituent l’essentiel du marché en volume?

 

Net ralentissement dans les smartphones

Roberta Cozza, analyste chez Gartner, reste pour le moins perplexe. “Le marché reste durablement affecté par le marasme dans les PC, explique-t-elle. Et les smartphones, qui le tiraient jusqu’ici, ne peuvent plus le faire. La croissance à deux chiffres, dont ils bénéficiaient jusqu’ici, est finie. Pour 2016, l’augmentation devrait tomber à seulement 4,5%, contre 14% en 2015. Pour 2017, on s’attend à une progression de 6%. C’est mieux qu’en 2016. Mais on reste toujours avec une croissance à un seul chiffre.” Le cabinet voit les ventes de terminaux informatiques et mobiles baisser de 3% à 2329 millions d’unités en 2016 et stagner sur les cinq prochaines années aux alentours de 2,4 milliards de pieces.

 

Gartner explique la situation par la saturation des marchés dans les pays développés et en Chine. Certes, dans les pays en développement comme l’Inde, le Brésil ou l’Indonésie, la croissance reste forte, tirée par la tendance au remplacement des téléphones basiques par des smartphones. Mais elle ne suffit pas à compenser la maturation des autres marchés.

 

 

Pression sur Samsung

C’est sûr, l’intelligence artificielle est l’avenir de ce marché, assure Roberta Cozza. Comme le montre Google, les smartphones devront interagir avec les appareils intelligents domestiques. Cela va changer les critères d’achat. Si le consommateur est convaincu des bénéfices apportés par les agents intelligents, cela pourrait le pousser à changer son terminal. Mais rien n’est sûr à ce stade.

 

Le coup de force de Google met la pression sur tous les autres constructeurs. “Apple et Microsoft, qui investissent massivement dans l’intelligence artificielle, ont la capacité de relever le défi, affirme l’analyste de Gartner. La situation est différente pour Samsung, Huawei et autres Chinois pénalisés par leur focalisation sur le materiel. Pour survire, ils devront investir énormément dans le logiciel et les services.

 

Consolidation inévitable dans les mobiles

Samsung domine aujourd’hui largement l’ensemble du marché avec 18,3% des ventes en volume au premier semester 2016, selon Gartner, devant  Apple (11,3%), Huawei (5,8%), Lenovo (5%) et Oppo (3,2%). Va-t-il conserver son leadership? “Tout dépend comment Google envisage le partage de ses technologies avec les constructeurs à qui il fournit son système d’exploitation Android, répond Roberta Cozza. Samsung joue un rôle important dans son écosystème mobile. Google n’a pas nécessairement envie de le voir s’effondrer.”

 

Beaucoup de constructeurs comme HTC, Acer, Sony, LG ou Lenovo sont à la peine dans les mobiles. Et la révolution de l’intelligence artificielle risque d’accentuer leurs difficultés. "Leurs problèmes viennent du fait qu’ils sont des constructeurs de matériels, analyse Roberta Cozza. Ils vont continuer à souffrir. Une consolidation du marché est inevitable."

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale