Actualité web & High tech sur Usine Digitale

La sécurité des données de vos clients est un argument de vente

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Pour Vincent Harmsen, Vice-Président des ventes Europe du Nord Ouest d’Informatica, avec le numérique, le service client des entreprises devient plus déterminant que les prix. Les décisions d’achat sont plus fortement influencées par la fiabilité de l’entreprise, ses investissements dans la protection des données et les mesures prises en cas de vol.

La sécurité des données de vos clients est un argument de vente
La sécurité des données de vos clients est un argument de vente © Patrick Hoesly - Flickr - C.C.

A l’ère où l’immédiateté de l’information prédomine, le Big Data est devenu la pierre angulaire de l’entreprise. Utilisé convenablement, il apporte aux entreprises de nouvelles idées, modèle des stratégies prédictives et permet de rationaliser les processus. Par conséquent, toute menace à la circulation des données devient une menace pour l’entreprise.

 

La récente vague de vols de données incarne précisément ce type de menace – pour les données existantes, mais également pour la confiance que les consommateurs accordent aux entreprises possédant leurs données. Sachant qu’elles sont de plus en plus stockées dans le cloud et sortent du périmètre de l’entreprise avec l’Internet des Objets, les entreprises n’ont jamais eu autant de raisons de se préoccuper des conditions de partage des données. Tout autour d’elles, des géants du commerce sont aux prises avec des hackers. Les incidents très médiatisés tels que le piratage du site Ashley Madison impactent leur réputation et se répercutent sur leurs finances.

 

Les consommateurs transfèrent une partie de plus en plus importante de leur vie et de leurs activités vers le cloud. De ce fait, la sécurité des données est devenue inextricablement liée à la satisfaction des clients. Les incidents de sécurité provoquent un sentiment de panique chez les consommateurs et créent un climat de défiance. Une récente étude menée au Royaume-Uni en octobre 2015 par Informatica révèle que la moitié des consommateurs ne partagent plus de données personnelles en ligne en raison de leurs craintes concernant la sécurité. En outre, plus de la moitié s’approprient la gestion de leurs données et prévoient de partager moins de données au cours des trois prochaines années, tandis qu’un tiers déclarent que rien ne pourrait les inciter à partager des données.

 

Les entreprises tentent d’une part de regagner la confiance des clients, et d’autre part de satisfaire les organismes de réglementation. La demande des clients de renforcer la protection des données a joué un rôle déterminant dans les nouvelles réglementations de l’Union Européenne relatives aux données. Le nombre de réglementations que les entreprises doivent respecter augmente parallèlement au volume de données personnelles géré par ces mêmes entreprises. Suite à la nouvelle législation européenne sur la protection des données, celles qui ne parviennent pas à gérer et à protéger les informations sensibles peuvent recevoir une amende pour non conformité s’élevant à 4 % de leur chiffre d’affaires global, une somme susceptible d’affecter leur viabilité.

 

Protéger les ressources

La sécurité des données devient un facteur de différenciation crucial pour les entreprises cherchant à fidéliser leurs clients et les pratiques de sécurité existantes sont examinées de près. Aujourd’hui, il est bien évident que les pare-feux et les solutions de sécurité en mode cloud généralement utilisés pour assurer la confidentialité des données ne suffisent plus à contrer la puissance des menaces modernes. Quel que soit leur secteur d’activité, les entreprises doivent adopter une stratégie de sécurité centrée sur les données afin de protéger les données sensibles auxquelles les pirates tentent d’accéder. Contrairement à une stratégie de défense globale, un système centré sur les données permet aux entreprises de suivre la prolifération des données dans le cloud et sur site. Ainsi, il est possible de comprendre comment les données sont créées, si elles sont sécurisées et où elles se propagent dans le cloud. Les entreprises obtiennent l’assurance que les bonnes mesures sont implémentées pour protéger efficacement les données personnelles, respecter les réglementations et dissiper les craintes relatives à la sécurité.

 

La communication est essentielle

Toutefois, le renforcement des mesures de sécurité ne constitue que la moitié de la solution. Pour rassurer les clients et les inciter à partager leurs données sur le long terme, les entreprises doivent prendre des mesures proactives pour instaurer la confiance. Cet objectif peut être atteint en écoutant et répondant aux besoins des consommateurs. Les réseaux sociaux sont un excellent vecteur de confiance, sur ces plates-formes, les consommateurs font de plus en plus entendre leur besoin de contrôle des méthodes de stockage, d’archivage et de suppression de leurs données.  De même, les entreprises peuvent restaurer la confiance des clients en leur donnant un plus grand sentiment d’autonomie et en étant transparentes quant au traitement de leurs données dans le cloud. Pour aller plus loin, les entreprises peuvent également offrir certains avantages. Par exemple, certains clients sont plus enclins à partager des données personnelles s’ils bénéficient d’un avantage en retour, tel que des réductions ou des services gratuits de connexion Wi-Fi.

 

Pérenniser le partage des données

En fin de compte, le service client des entreprises devient plus déterminant que les prix. Les décisions d’achat sont plus fortement influencées par la fiabilité de l’entreprise, ses investissements dans la protection des données et les mesures prises en cas de vol.

 

Étant donné que les vols de données continuent à faire les gros titres et que les organismes de réglementation y répondent par des lois strictes, les entreprises qui réussiront à maîtriser la protection des données et la résilience aux infractions seront capables de regagner la confiance des consommateurs et d’entretenir des relations saines avec leurs clients et leurs données.

 

Par Vincent Harmsen, Vice-Président des ventes Europe du Nord Ouest d’Informatica

Les avis d'experts et points de vue sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en rien la rédaction.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale