Actualité web & High tech sur Usine Digitale

La start-up Avegant annonce un casque de réalité mixte à base de "Light Fields"

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Un compétiteur de plus arrive sur le marché de la réalité mixte ! Il s'agit cette fois-ci d'Avegant, une start-up californienne dont le casque fonctionne à l'aide de champs lumineux, ou "light fields". Cette technologie d'affichage permet la visualisation d'objets à différentes distances dans une même scène et sur lesquels l'oeil humain est capable de faire la même mise au point que sur des objets réels. Résultat : une expérience plus confortable, plus naturelle et plus réaliste.

La start-up Avegant annonce un casque de réalité mixte à base de Light Fields
La start-up Avegant annonce un casque de réalité mixte à base de "Light Fields" © Avegant

La start-up Avegant a annoncé le 15 mars l'existence d'Avegant Light Field, un casque de réalité mixte dont elle considère la qualité d'image "inégalée". Le casque, qui affiche des éléments virtuels dans le monde réel au travers de verres transparents, est en effet capable d'adapter la distance focale de chaque objet en fonction d'où il se trouve dans la scène, et ce même s'il est très près de l'utilisateur. Or, jusqu'à présent, les appareils comme Microsoft HoloLens souffraient de limitations assez strictes quant à la distance à laquelle peuvent se trouver les objets virtuels qu'ils affichent. Sortis de la distance optimale, ils deviennent flous.

 

Des "Light fields" pour reproduire au mieux la vision humaine

Ces performances sont possibles grâce à une technologie (sur laquelle un brevet a été déposé) qui utilise des champs lumineux. Un champ lumineux est un espace qui englobe l'interpolation de tous les rayons lumineux possibles traversant une scène, ce qui permet de la restituer en 3D avec une fidélité hors pair. Plusieurs start-up travaillent sur ces technologies innovantes, notamment Otoy dans la modélisation 3D et Lytro dans la capture vidéo.

 

 

Avegant était connue jusqu'à présent pour le Glyph, un casque audio capable de se transformer en "home cinema" mobile grâce à deux émetteurs qui envoient directement l'image sur la rétine de l'utilisateur. La technologie au coeur de ce nouveau casque en est une évolution, d'après Avegant. Pour la création de contenu, la start-up indique que sa technologie est compatible avec le moteur 3D Unity.

 

Une arrivée sur le marché encore lointaine

Si le prototype semble prometteur, il reste néanmoins plusieurs inconnues. La première est la puissance requise pour le faire fonctionner. Dans la vidéo de démonstration, il est connecté à un ordinateur par plusieurs câbles. La deuxième est sa capacité à cartographier son environnement (et les objets réels qui s'y trouvent) en temps réel, une fonctionnalité qui représente la grande force d'HoloLens. Enfin, Avegant n'a ni communiqué le champ de vision de son appareil, ni annoncé de date pour son éventuelle arrivée sur le marché.

 

Et c'est pourtant déterminant. Microsoft, qui bénéficie d'une avance assez conséquente sur ses compétiteurs avec HoloLens, a récemment laissé entendre qu'il avait décidé d'annuler la version 2 de son casque pour accélérer la sortie de la version 3, beaucoup plus innovante. Elle arriverait sur le marché dès 2019. La course contre la montre est donc lancée pour ses challengers, car Microsoft développe pendant ce temps-là son écosystème. Ceux qu'Avegant menace le plus sont d'ailleurs probablement d'autres start-up du secteur, notamment Meta et Magic Leap.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale