Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Laval célèbre l’interaction du réel et du virtuel

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Pour sa 15ème édition, le salon  Laval Virtual continue de mixer allègrement fantaisie et science, mondes virtuels et applications technologiques à vocation industrielle. Une centaine d’exposants accueillent quinze mille visiteurs, parmi lesquels un tiers de professionnels, et deux tiers de grand public pendant le week-end prochain. Quelques exemples d’innovations vues au salon.

Les mains dans l’écran

L’écran de l’ordinateur est projeté sur la surface d’un liquide blanc. Une kinect au-dessus capte les gestes. Il n’y a plus qu’à plonger les mains dans l’eau pour faire glisser une image, la recueillir dans la paume pour la déposer plus loin, fermer le poing pour la faire disparaître… Aquatop Display a été développé par un laboratoire de la University of Electro-communications, à Tokyo.

 

L'usine numérique

Cet environnement de réalité virtuelle simule le poste d’un opérateur qui déplace des moteurs suspendus à un système de manutention dans l’usine. Grâce à son modèle numérique humain et à la simulation physique des contacts avec le moteur virtuel, il permet d’étudier la posture de l’opérateur et la dynamique de la tâche. Il a été mis au point par le Laboratoire de simulation interactive du CEA List.

 

La manipulation et l'omniscience

Avec VirtualTeach, de Clarte (Laval), des élèves manipulent et assemblent les pièces d’un moteur virtuel, le font tourner, et peuvent même visualiser ce qu'il se passe à l’intérieur, chose impossible avec un moteur bien réel.

 

La validation de produit futur

Conception, fabrication, maintenance : avec Improov , nouvelle plateforme de réalité virtuelle du centre lavallois Clarte, les ingénieurs peuvent tester tous types d’interaction entre leur produit et son environnement.

 

La pédagogie augmentée

Le "wand" à la main (une sorte de joystick pour la réalité virtuelle), vous filmez l’objet de la présentation. Une question sur une partie de l’objet présenté ? Vous faîtes immédiatement apparaître à l’écran une légende, une notice, une vidéo, concernant le composant concerné. Diotasoft, une start-up du CEA, a créé ce système qui permet de superposer simplement des contenus numériques localisés à l’objet filmé. Un outil à vocation pédagogique ou commerciale.

 

Thierry Lucas

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale