Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Le crowdfunding, outil de financement de demain pour les collectivités ?

| mis à jour le 29 décembre 2015 à 14H00
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Plus besoin d'intermédiaire, depuis le 15 décembre, les collectivités territoriales françaises peuvent légalement collecter des fonds sur les plates-formes de crowdfunding. Pour Stéphane Vromman, co-fondateur du site de financement participatif local Bulb in Town, ce nouvel outil de collecte de fonds a de l'avenir pour les mairies, les régions ou les départements qui veulent développer des projets locaux en faisant participer les citoyens qui le souhaitent.

Le crowdfunding, outil de financement de demain pour les collectivités ?
Le crowdfunding, outil de financement de demain pour les collectivités ? © Credit.fr
Suite à un décret publié le 14 décembre 2015, la législation ouvre désormais de nouvelles perspectives dans le développement du financement participatif. Après les particuliers et les entreprises, ce sont désormais les collectivités qui peuvent faire appel légalement à ce nouveau mode de financement.
  
Auparavant, une association ou une régie devait s'interposer entre le projet et le public pour encaisser les fonds. Désormais, les collectivités vont pouvoir, au même titre que des porteurs de projets particuliers ou entreprises, recevoir directement cet argent collectés au travers des plates-formes de crowdfunding. 
 
 
plus de transparence sur les projets financés
Ce décret est le fruit d’un long travail réalisé conjointement avec les pouvoirs politiques. Il ouvre de nouvelles opportunités en simplifiant les démarches. Les collectivités vont pouvoir profiter pleinement des avantages du crowdfunding pour financer ou cofinancer des projets de service public culturel, éducatif, social ou solidaire. Des événements locaux comme la fête de Bayonne, le sauvetage des commerces dû à une catastrophe naturelle, la reconstruction d’une maternité peuvent maintenant être soutenus directement par les internautes, sans passer par une structure intermédiaire.
 
Alors que l’Etat a demandé aux collectivités de faire des économies pour réduire le déficit public, l’ouverture à de nouvelles solutions de financement pour les projets publics est devenue une nécessité. Les collectivités, contraintes de réduire leur budget doivent trouver de nouveaux modes de financement ne pénalisant pas le contribuable. Les Français demandent de plus en plus de transparence sur la gestion des budgets locaux. Grâce au financement participatif, les contributeurs savent dans quoi ils investissent. 
 
Ils participent en plus au développement de leur territoire. En comptant sur les citoyens pour financer des projets, les collectivités se tournent vers une économie collaborative et placent le citoyen au centre de sa ville ou de sa région. De nombreuses actions ont été mises en place dans ce sens. La mairie de Paris propose à ses habitants de donner leurs idées pour améliorer la vie de la ville, via son site "Madame la Maire j’ai une idée". Les villes et les collectivités se projettent de plus en plus vers la participation citoyenne essayant de construire la ville du futur. 
 
Stéphane Vromman, co-fondateur de Bulb in Town
 
Les avis d'experts et points de vue sont publiés sous la responsabilité de leurs auteurs et n’engagent en rien la rédaction.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale