Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Le groupe Volkswagen présente Sedric, la voiture qui se pilote avec… un bouton connecté

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vidéo Fini le volant, les pédales d'accélérateur et de frein : la voiture de demain se contrôlera comme un smartphone, avec des boutons et des surfaces tactiles. C'est la vision du groupe Volkswagen qui présente au Mondial de Genève 2017 le concept car Sedric, plate-forme d'idées autour du véhicule autonome pour toutes les marques du groupe. A la fois véhicule personnel et navette automatique.

Le groupe Volkswagen présente Sedric, la voiture qui se pilote avec… un bouton connecté
Le groupe Volkswagen présente Sedric, la voiture qui se pilote avec… un bouton connecté © Volkswagen Group

Au salon de Genève, Volkswagen présente son premier concept car conçu non pas pour sa marque amiral, mais pour l'ensemble du groupe. Sedric (pour "self driving car") est un minispace électrique autonome, sans volant, sans pédales ni tableau de bord. Le groupe le voit comme une plate-forme d'idées dans lesquelles pourront puiser toutes les marques du groupe pour de futurs modèles. Il a été conçu par le centre européen des technologies du futur du groupe, basé à Potsdam, et par le centre de recherche de Wolfsburg.

 

Un véhicule contrôlable par le toucher et la voix

Ni véhicule personnel, ni navette autonome, Sedric est un peu tout à la fois, un objet de mobilité à partager. Son design est censé inspirer la sympathie et la confiance aux utilisateurs. L'ergonomie a été soignée pour permettre une utilisation universelle, y compris pour les personnes aveugles. Le véhicule se contrôle par une application smartphone et un assistant vocal avec lequel il est possible de discuter. Des signaux visuels, sonores et vibrations permettent de faire le lien entre le véhicule et les utilisateurs. Le pare-brise est aussi utilisé comme surface de projection d'informations en réalité augmentée. Mais c'est un bouton qui regroupe l'essentiel des commandes.

 

 

 

 

Comme pour le concept car Instinct de Peugeot, l'intérieur a été traité comme un salon roulant avec un travail d'orfèvre sur les matériaux et l'ambiance de bord. Détail amusant : des plantes dépolluantes sont même présentes sous le pare-brise, comme une mini-serre sur roues !

 

 

 

 

Une voiture à partager

Sedric se veut un véhicule autonome de niveau 5, entièrement automatique sans supervision d'un humain. Il pourra donc être utilisé dans le cadre de flottes de véhicules en libre-service (par exemple avec la nouvelle filiale Moia du groupe VW), ou bien partagés dans le cadre d'une famille. Volkswagen imagine un scénario où le véhicule pourrait emmener les enfants à l'école, trouver une place de parking, aller récupérer des courses, récupérer un invité à la gare et le fiston à son cours de sport…

 

Tout ceci relève encore de la science fiction mais avec ce concept, Volkswagen indique la direction qu'il veut prendre à long terme. Toutes les marques du groupe seront invitées à s'emparer du sujet et à livrer leur propre vision du véhicule autonome, conforme à leur ADN. Sedric est donc le père d'une série d'autres concept cars enfants, cousins et petits enfants qui devraient être présentés dans les prochaines années.

 

 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale