Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Le marché du cloud d’infrastructure atteint 23 milliards de dollars en 2015

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Selon Synergy Research, le marché mondial du cloud d’infrastructure a bondi de 52% en 2015 pour atteindre 23 milliards de dollars. Malgré la forte progression de Microsoft et Google, Amazon Web Services renforce sa domination en portant sa part de marché à 31%.

Le marché du cloud d’infrastructure atteint 23 milliards de dollars en 2015
IBM conserve sa place de numéro trois mondial avec 7% du marché. Les 2 premiers, Google et Microsoft affichent une croissance à 3 chiffres.
Le marché mondial du cloud d’infrastructure poursuit son envolée. Selon Synergy Research, il a bondi de 52% en 2015 pour atteindre 23 milliards de dollars. Le chiffre se rapporte aux segments d’infrastructure (IaaS pour Infrastructure as a service) et de plateforme (Platform as a service) et inclut les trois modes de déploiement: public, privé et hybride.
 
croissance à 3 chiffres pour Microsoft et Google
Microsoft et Google continuent à jouir de la croissance la plus rapide, avec respectivement +124% et +108% sur le quatrième trimestre 2015. Leurs parts de marché atteignent désormais 9% et 4%. Mais leur montée n’affecte pas le leader incontesté du marché: Amazon Web Services. Au contraire, le bras armé d’Amazon dans l’informatique à la demande renforce sa main mise sur le marché en portant sa part à 31% en 2015, deux points de plus qu’en 2014. Sur le quatrième trimestre 2015, il affiche une progression de 63%, bien supérieure à celle de l’ensemble du marché.
 
IBM, leader du cloud privé et hybride
IBM conserve sa place de numéro trois mondial avec 7% du marché, et fait partie des acteurs qui croissent le plus vite avec un bond de 57% au quatrième trimestre 2015. Sa faiblesse dans le cloud public est largement compensée par sa force dans le cloud privé et hybride, où il reste de loin le leader mondial, devant des acteurs comme Fujitsu, T-Systems (Deutsche Telekom), VMware ou Orange. Salesforce, présent surtout dans le segment du logiciel à la demande (SaaS pour Software as service), s’impose néanmoins comme cinquième avec un peu moins que 4% à travers son activité dans le PaaS.
 
Ces cinq acteurs s’accaparent 55% du marché total en 2015. Ils devancent des fournisseurs de second couteau comme Rackspace, Oracle, NTT, Fujitsu, Hewlett Packard Entreprise ou Alibaba.
 

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale