Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Le ministère des Transports bâtit sa plate-forme open data… en mode "open"

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le ministère des Transports organisait un "Barcamp" sur l'open data le 29 juin, en présence de nombreux professionnels du secteur. Une start-up d'Etat va s'appuyer sur leurs suggestions pour créer une version beta du portail transport.data.gouv.fr, qui devrait être ouvert cet autonome.

Le ministère des Transports bâtit sa plate-forme open data… en mode open
Le ministère des Transports bâtit sa plate-forme open data… en mode "open" © Sylvain Arnulf - L'Usine Digitale

Représentants des chauffeurs de VTC, transporteurs, autorités régulatrices, usagers… Tous étaient réunis le 29 juin au ministère de la Transition écologique et solidaire pour plancher sur le cahier des charges d'une future plate-forme de partage des données de transport. Les participants ont réfléchi en petits groupes sur les nouveaux services pouvant naître de l'exploitation des données et sur les modalités pratiques du partage d'informations par les entreprises et administrations.

 

A l'issue de ce "Barcamp" d'une journée (un atelier participatif), quelques idées ont été présentées à Elisabeth Borne, toute nouvelle ministre des Transports. Pêle-mêle, une place de marché pour rapprocher besoins et offres de mobilité en milieu rural ; un partage des données de maintenance des équipements en gare pour mieux informer sur l'accessibilité des lieux publics ; la possibilité, pour les usagers, de remonter des infos en cas de problème aux producteurs de données ; la nécessité de signaler les "événements de voirie" aux applis de cartographie, par l'intermédiaire d'une plate-forme neutre…

 

Autant d'idées qui se retrouveront – peut-être – dans le futur portail "Transport" du site data.gouv.fr. Mais au-delà de ce dossier, Elisabeth Borne, ministre des Transports, veut utiliser les données pour mieux piloter l'action publique. "Les données permettent de penser les choses différemment, davantage en services qu'en infrastructures. Cela permet d'obtenir des résultats concrets beaucoup plus rapidement", juge-t-elle. Sa méthode sera de "réunir tous les acteurs" de la communauté de transports pour "faire émerger de nouveaux usages, afin d'améliorer la vie des usagers".

 

processus itératif, version beta présentée en septembre

Et d'ailleurs, au-delà du Barcamp, les participants pourront continuer à suivre, s'ils le souhaitent, l'élaboration du portail, avec une réunion tous les quinze jours. La première aura lieu en juillet : une première maquette, créée par une start-up d'Etat à partir d'une souche de données extraites de la plate-forme catalogue de Transdev, servira de point de départ à l'échange. "La communauté pourra infléchir le design et les orientations de la plate-forme", assure Pierre Pezziardi, entrepreneur en résidence au sein de la DINSIC (Direction interministérielle des systèmes d'information et de communication de l'Etat) et animateur de l'incubateur de start-up d'Etat. Ce processus "itératif et incrémental", selon Pierre Pezziardi, se poursuivra jusqu'en septembre, lorsqu'une version beta du portail sera présentée, à l'occasion de la semaine de la mobilité, puis lors des étapes suivantes.

 

Le site transport.data.gouv.fr devrait être organisé en deux sections : un entrepôt de données national pour les données statiques (dont la fiabilité et la mise à jour seront assurées) et un répertoire d'API externes, pour les données temps réel. Le ministère promet de travailler en bonne intelligence avec les acteurs publics et privés, et de s'appuyer sur les outils et communauté open source existants.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale