Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Le mobile, l’arme (vraiment) incontournable des enseignes et des marques

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Vu ailleurs Quel est le rôle du smartphone dans le commerce ? Comment le smartphone est-il devenu le canal d'achat préféré des Français ? La Mobile Marketing Association a révélé les résultats de son premier baromètre : "Observatoire du commerce mobile", lors du MMA Forum Paris, qui s’est tenu le jeudi 1er décembre 2016. Voici les 10 premiers enseignements à retenir.

Le mobile, l’arme (vraiment) incontournable des enseignes et des marques
Lancey image finale © Lancey Energy Storage

"A la fois outil de communication et média, le mobile est désormais plus utilisé que l'ordinateur et commence même à faire de l'ombre au téléviseur chez les jeunes", résume la Mobile Marketing Association France. "Le commerce mobile ne doit plus être considéré comme un sous-ensemble du e-commerce, mais comme un nouvel écosystème qui accompagne les consommateurs tout au long de leur parcours d’achat, qu’il soit en ligne ou en point de vente", ajoute Pierre Gaymard, Responsable du Groupe de Travail Observatoire. Voici les 10 enseignements qui montrent que le mobile est désormais l’arme incontournable des marques et des retailers.

 

1/ Des dépenses de Noël sur mobile attendues en très forte progression

A l’approche de Noël, l’enjeu est de taille : en France, les prévisions pour 2016 sont de 2,51 milliards d’euros de dépenses sur smartphone, en hausse de 48,5% par rapport 2015. Le poids du mobile attendu pour 2016 est de 40% contre 29% en 2015.Pour la période de Noël. "La place des canaux utilisés évolue sensiblement à l’avantage du mobile", explique l’étude. "Plus de 30% des achats en ligne s’effectue maintenant sur le mobile, la croissance du e-commerce et de l’usage des smartphone s’additionnent pour en faire un canal de plus en plus important pour les consommateurs, confirme Bertrand Jonquois, Administrateur de la Mobile Marketing Association France. Le coût unitaire relativement modeste des cadeaux de Noël et le large choix des achats en ligne permettent également d’expliquer ce phénomène".

 

2/ La France, en retard sur la part des transactions mobiles

Alors qu’au niveau mondial, 39,1 % des transactions digitales sont faites sur mobile (+5 points en un an), la France accuse un certain retard avec 26,5%. "Comme en matière d’e-commerce, la France n’a pas été pionnière, commente Pierre Gaymard. "Mais elle s’en sort finalement bien grâce à un bon taux de pénétration". Ainsi, la part des smartphones dans les transactions digitales a pratiquement doublé en un an et le rapport hiérarchique avec les tablettes s’est inversé dans des proportions plus qu’égales. Un peu plus de 13% des Français équipés de smartphones achètent un bien ou un service via leur mobile. Ils sont en retard par rapport à leurs voisins européens, avec un taux de progression lui aussi parmi les plus faibles.

 

Lire l'intégralité de l'article sur LSA

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale