Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Le Readi Design Lab prend place sur l’île de Nantes

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Petit à petit, L’Ecole de design Nantes Atlantique prend ses quartiers sur l’île de Nantes. Comme les autres Design Labs de l’Ecole, le Readi Design Labs vient de s’y installer dans ses propres locaux.

Le Readi Design Lab prend place sur l’île de Nantes
Désormais, le Readi Design Lab occupe 350 m2 de locaux sur l’Ile de Nantes © L’école de design Nantes Atlantique)

C’est à deux pas du célèbre éléphant de Nantes, sur ce quartier en pleine mutation qu’est l’île de Nantes, que vient de s’installer le Readi Design Lab. "Nos trois promotions de master en culture numérique ont fait leur rentrée, ici dans nos nouveaux locaux, le 8 février 2016", se félicite Arnaud Le Roi, le responsable pédagogique du Readi Design Lab, la plateforme créative d’expérimentations de l’École de design de Nantes. Au rez-de-chaussée du nouvel immeuble Imbrika, le Readi Design Lab occupe 350 m2 d’espaces entièrement adaptés à son activité. "Nous avons aménagé l’espace afin qu’il soit entièrement modulable. Les trois salles de cours et les studios peuvent se transformer en une seule et même salle plénière pour accueillir l’ensemble de nos étudiants", précise Arnaud Le Roi.

 

Masters interfaces tangibles, réalité virtuelle et information design

En s’installant ce nouvel espace, le Readi Design Lab peut quasiment doubler ses effectifs. Entre les rentrées 2015 et 2016, les trois programmes de cycle master dédiés à l’innovation sont passés de 40 à 70 étudiants, encadrés par une équipe de six permanents. Au Readi, les étudiants sont formés à trois domaines : les interfaces tangibles, la réalité virtuelle et l’information design. "Accueillir plus d’étudiants nous permet surtout d’augmenter le nombre de partenariats et donc le nombre de projets prospectifs ou d’ateliers intensifs sur lesquels vont plancher nos étudiants, une partie très importante du programme", indique le responsable pédagogique.

 

Des partenariats récurrents

Sur l’année, les étudiants vont ainsi répondre aux problématiques de sept partenaires : "des PME locales qui ne savent pas comment intégrer le design dans leurs process, des institutions mais aussi des groupes, déjà structurés en matière d’innovation, mais qui veulent ouvrir le champs des possibles", précise Jean-Luc Barassard, directeur stratégie entreprise de l’Ecole de design. Régulièrement, le Readi Design Lab travaille avec la SNCF, Orange Lab, Proginov ou encore La Poste, pour qui les étudiants se sont intéressés à la boite aux lettres connectée.

 

Si la plupart de ces projets sont soumis à une politique stricte de confidentialité, quelques développements émanant du Readi peuvent être présentés au public, comme lors de la Nantes Digital Week en septembre dernier. Les étudiants ont ainsi mis au point trois dispositifs immersifs permettant de se plonger en réalité virtuelle dans l’univers de l’écrivain nantais Jules Verne. Moins spectaculaire, mais tout aussi abouti en termes d’interactivité, Wahzup illustre l'hybridation présence - distance. Combinant une tablette et un écran, ce dispositif agrège les flux Twitter et permet aux visiteurs d’un événement de laisser une trace écrite et photographique de leur passage.

 

300 UI/UX designer formés depuis 2000

Pionnier dans la formation en France en “interaction design“, l’Ecole de design a formé plus de 300 UI/UX designer depuis 2000. Et le constat est assez simple pour Jean-Luc Barassard. "Environ 30 % de nos étudiants démarrent leur carrière à l’étranger. Aux Etats-Unis par exemple, il n’existe pas, comme ici, de formations alliant numérique, ingénierie et arts. Certains de nos étudiants reviennent au Readi pour y encadrer des workshops, comme deux designers de Google, avec qui nous avons un partenariat." Si les jeunes diplômés du Readi, comme ceux de l’Ecole de design attirent les entreprises étrangères, l’établissement se donne aujourd’hui une nouvelle mission : les faire revenir, après un début de carrière en expatriation, dans les entreprises françaises.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

Publicité

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale