Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Le Slip français boucle une première levée de fonds de 2 millions d’euros

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Moins de quatre ans après son lancement, Le Slip français, qui commercialise des dessous confectionnés dans l’Hexagone, a besoin de moyens pour sa croissance. Le trublion du textile made in France, vient de finaliser une levée de fonds de 2 millions d’euros.

Le Slip français boucle une première levée de fonds de 2 millions d’euros
Le Slip français boucle une première levée de fonds de 2 millions d’euros © Le slip Français

Guillaume Gibault ne cache pas sa satisfaction. Et il y a de quoi.  Le PDG du Slip français, la start-up qui a révolutionné le textile made in France en 2011, a en effet bouclé, fin avril, sa première levée de fonds de 2 millions d’euros avec le fonds d’investissement 360 Capital Partners.  

"Nous avions besoin de gaz dans le moteur pour porter nos ambitions", raconte Guillaume Gibault, lauréat du prix "Marketing digital" lors des Trophées des Industries Numériques 2014. Car si le Slip français a pris son temps pour lever des fonds — l'entreprise a 4 ans — il a brûlé les étapes commerciales, en adoptant une stratégie marketing innovante et rondement menée : l'utilisation systématique des réseaux sociaux (buzz Facebook et Twitter, vidéos potaches…) pour la promotion de marque. Ils en ont rapidement fait leur ADN. Et le succès commercial a suivi.

Porter le savoir-faire français à l’étranger

40 000 euros de chiffre d’affaires fin 2011, l’année du lancement, 290 000 en 2012... Le Slip français a atteint 1,5 million d’euros en 2014 et vise le double d’ici à fin 2015. Pour poursuivre sa croissance, il était donc nécessaire de prendre du poids. "On a inséré une brique de moyens parce qu’on a ajouté trois briques d’ambition", explique le jeune entrepreneur. Avec ce nouvel apport, il entend en effet développer l’activité de sa société à l’export vers le Japon, Hong-Kong et la Corée du Sud, ainsi qu’en France avec l’ouverture de deux nouvelles boutiques par an, une en France et une à l’étranger.

Les premières lignes de l’audacieuse stratégie sont déjà posées. Une boutique devrait ouvrir mi-juin aux Abbesses à Paris (XVIIe), tandis qu’une autre ouvrira à Hong-Kong courant 2015. Dans les tuyaux également, un partenariat avec Aigle pour la fête des pères, un autre avec American Vintage à l’occasion des 10 ans de la marque… Les projets ne manquent pas. Le Slip français devrait donc accroître ses effectifs. "Entre les nouvelles embauches dans nos magasins et celles au siège, notre objectif est de finir l’année 2015 à 25 personnes", conclut satisfait Guillaume Gibault.

Aurélie M'Bida

Les inscriptions pour l'édition 2015 des Trophées des Industries Numériques sont ouvertes : suivez ce lien pour accéder au programme et au téléchargement du dossier de candidature.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale