Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les 10 start-up (et tendances) numériques 2016 selon Netexplo sont…

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Chaque année, l'Observatoire Netexplo repère des start-up du monde entier qui illustrent des tendances montantes de l'innovation. Découvrez les 10 lauréats de la neuvième édition.

Les 10 start-up (et tendances) numériques 2016 selon Netexplo sont…
Les 10 start-up (et tendances) numériques 2016 selon Netexplo sont… © Netexplo

2 100 start-up repérées par vingt universités dans le monde entier… et 10 sélectionnées au final. Il va sans dire que l'observatoire Netexplo a choisi de mettre en avant, lors de sa neuvième conférence (les 9 et 10 février), la crème de la crème de l'innovation. Des jeunes pousses qui "repoussent les limites", selon les mots du comité de sélection, dans trois grands domaines : le corps augmenté, la robotique toujours plus intelligente (quoique), et les nouvellles formes d'interactions. Le grand public est invité à participer, aux côtés d'un jury d'experts, à la désignation d'un Grand prix, parmi ces dix candidats. Il peut voter du 28 janvier au 9 février, sur le site netexplo.org.

 

Tendance "Bio stretching" (repousser les limites du corps)

- Amino (Canada) : La biotechnologie à portée de tous. Conçu par le MIT, ce kit de fabrication de matière organique permet aux utilisateurs de prendre soin de cellules comme d’un animal domestique. Il permet à chacun de mieux comprendre les avancées scientifiques de la biotechnologie grâce à des expériences simples et accessibles au plus grand nombre.

 

- IKO Creative Prosthetic System (Colombie) : Faire du handicap des enfants une source de créativité. Grâce aux imprimantes 3D et à la CAO (Conception assistée par Ordinateur), IKO permet de créer des prothèses personnalisables, compatibles avec les éléments Lego, permettant aux enfants ayant subi une amputation du bras ou de la main de briser leur isolement et de dédramatiser leur handicap.

 

Tendance "stretching the machine" (repousser les limites des robots)

- AscTec Firefly (Allemagne) : Le drone qui s’autopilote. Sans télécommande, ce drone, capable de gérer seul ses trajectoires en évitant tous les obstacles physiques et même humains, grâce à des mini-caméras ultra légères pour donner à l’engin volant une vision 3D à 360 degrés.

 

- Micro-swimmer Robot (Etats-Unis) : Des nano robots pour de la nano chirurgie. Des chercheurs de l'université Drexler, de Philadelphie, se sont inspirés d'une bactérie pour développer des robots miniaturisés composées de nanoparticules magnétiques. Leurs missions consistent à éviter un acte chirurgical lourd, par exemple en débouchant des artères ou en livrant un médicament à un endroit précis du corps d’un patient.

 

- Self-teaching 3D-printed robots (Norvège) : Le robot qui s’auto-perfectionne. Capable d'évaluer ses propres performances, ce robot optimise son adaptation à tous les contextes et peut par exemple s'auto-réparer grâce à son imprimante 3D qui fabrique les pièces qui lui sont nécessaires.

 

- Todai Robot Project (Japon) : Le premier robot qui obtient son bac et entre à l’université. En combien d’années une intelligence artificielle peut-elle entrer à la prestigieuse université de Tokyo en passant son Bac comme n’importe quel candidat ? Après 2 échecs en 2013 et 2014, le robot obtient enfin la moyenne en 2015 avec une note de 53.8 % sur 5 matières, contre une moyenne nationale de 43.8

 

Tendance "stretching interaction" (repousser les limites de nos interactions)

- Aweza (Afrique du Sud) : Pas évident de se comprendre au sein d’un pays qui compte 11 langues officielles ! L’application de traduction mobile Aweza permet de les faire dialoguer avec fluidité grâce à des techniques de gamification encourageant des volontaires à enregistrer la prononciation des phrases.

 

- BitLand (Ghana) : Le Ghana se dote d’un cadastre virtuel, grâce à la Blockchain. Une simple adresse, un titre de propriété ? Pas si évident en Afrique où 90% des zones rurales ne sont pas répertoriées. Cette innovation numérique crée un registre de propriété transparent et infalsifiable.

 

- Colu (Israël) : La Blockchain révolutionne les transactions en rendant l’identité numérique infalsifiable. Pourvus d’une identité numérique infalsifiable, l'acheteur et le vendeur bénéficient d’une transaction 100% sûre et sans intermédiaires.

 

- Wonolo (Etats-Unis) : Une agence pour l’emploi à l’ère de l’économie du partage. Wonolo permet à tout employeur, entreprise ou particulier de trouver le bon candidat près de chez lui.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale