Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les 50 du recrutement : Origamix, défie et évalue les candidats via des jeux de rôle

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Origamix conçoit des jeux de rôle pour déterminer le profil psychologique et les compétences des candidats.

Les 50 du recrutement : Origamix, défie et évalue les candidats via des jeux de rôle
Les 50 du recrutement : Origamix, défie et évalue les candidats via des jeux de rôle © Origamix

Catégorie : Gaming
Date de création : 2015
Localisation : Paris
Nombre d'employés : Deux
Chiffre d'affaires 2015 : 20 000 euros
Total des Levées de fonds : Fonds propres
Références clients : NC
La start-up Origamix, créée en 2015, propose aux entreprises de recruter via des jeux de rôle. Matthis Pierotti, cofondateur, explique : "Création du scénario, location d'une salle, achat des accessoires, on s'occupe de tout ! On a par exemple recréé une scène de crime dans un appartement parisien et plongé les candidats dans la peau d'un détective, pour mesurer leurs aptitudes analytiques et synthétiques."

 

Détection des preuves, recoupage des éléments troublants... Chaque étape est notée par le staff d'Origamix, qui donne un verdict global sur la performance des apprentis Sherlock. "Evidemment, la grille de notation et ses modalités sont élaborées en amont avec l'entreprise cliente, pour coller un maximum à ses attentes, précise Matthis Pierotti. Les sociétés qui sollicitent nos services ont souvent été déçues par les poulains proposés par des cabinets. Elles veulent obtenir un profil psychologique authentique et poussé, qui se révèle mieux à l'épreuve du réel."

 

Retrouvez toutes les entreprises de notre dossier "50 pépites françaises du recrutement"

 

Pendant une séance de deux heures, six candidats peuvent passer l'épreuve. Il faut compter environ 8000 euros pour une session. Un tarif dégressif est mis en place pour les entreprises qui en prennent plusieurs. Origamix affirme être en pourparlers avec des entreprises du CAC 40 qui seraient séduites par cette forme innovante de recrutement. "Notre service permet de donner un coup de chiffon sur leur marque employeur et d'attirer les nouvelles générations !", conclut Matthis Pierotti.

 

Adrian de San Isidoro

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale