Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les 70 de la mobilité : Boogi, le covoiturage pour accéder aux transports en commun

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La jeune pousse Instant System a lancé à Bordeaux un service qui permet de coupler covoiturage et transports en commun. Boogi propose soit de planifier son trajet soit de prendre des passagers en temps réel.

Les 70 de la mobilité : Boogi, le covoiturage pour accéder aux transports en commun
Les 70 de la mobilité : Boogi, le covoiturage pour accéder aux transports en commun © Boogi

Catégorie : Multimodaltié
Création : mai 2016 pour le projet Boogi Bordeaux (Instant System 2013)
Emplacement : Bordeaux
Salariés : 3 sur le projet Boogi Bordeaux (13 personnes chez Instant System)
Financement : 400 000 euros début 2016, avec des investisseurs corporate, bourse French Tech, accompagnement EIT Digitalte
Covoiturer entre son domicile et un point d’accès à une gare de TER, une station de tramways, des bornes de vélo… L’idée du projet Boogi lancé par Instant System permet ainsi des trajets domicile/travail à la fois plus économiques et plus durables. Testée depuis mai 2016, l’appli a été officiellement lancée à Bordeaux le 15 septembre en partenariat avec Bordeaux Métropole et l’opérateur TBM Keolis.

Retour sur notre mur des 70 pépites françaises de la mobilité

 

Du covoiturage planifié ou dynamique

"Nous proposons deux types de covoiturage, explique Amandine Steppe, responsable du développement de Boogi à Bordeaux. Le premier permet classiquement de planifier son trajet. Le second est dynamique." Il s’appuie sur une géolocalisation permanente du conducteur qui est alerté de la présence de passagers potentiels sur son trajet. En complément, l’application identifie bus, trams, stations de vélos, parkings, TER... Quelques places sont même réservées dans les parkings relais à ceux qui pratiquent le covoiturage avec Boogi. Ces espaces sont en effet souvent saturés dès les premières heures de la journée, par des véhicules occupés par une seule personne. L’appli a été téléchargée près de 1200 fois, 600 comptes ont été créés pour 450 annonces de covoiturages. Et depuis juillet, Instant System teste aussi Boogi à Nice. La ville dispose d’une configuration similaire à Bordeaux, avec des parkings relais à proximité des transports en commun.

Pour son lancement, le service est gratuit jusqu’au 30 octobre. Ensuite, le passager paiera directement un forfait d’un euro à Boogi. Le conducteur, lui, est récompensé par 40 points par passager embarqué. Il pourra échanger les points accumulés contre des cadeaux proposés par des partenaires comme l’UBB (Union Bordeaux Bègles rugby), les Boxers (équipe de hockey), certaines salles de concert... Pour 25 covoiturages, soit 1000 points, un mois d’abonnement aux transports sera remboursé.

 

Une version pour les entreprises

Depuis début septembre, la jeune pousse propose aussi une version dédiée de son appli de covoiturage pour les entreprises de plus de 250 salariés, avec une gestion de la communauté d’utilisateurs et la production d’un bilan mensuel pour le rapport RSE. "Nous travaillons avec Thales, Dassault, l’aéroport de Bordeaux, Sabena Technics, Stelia Aerospace", explique Amandine Steppe. Dans ce cas, l’entreprise paye un abonnement mensuel.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale