Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les 70 de la mobilité : Handivalise organise l’accompagnement des personnes handicapées dans les transports

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La jeune pousse Handivalise propose à des internautes d’accompagner des personnes handicapées dans leurs déplacements sur de longues distances.

Les 70 de la mobilité : Handivalise organise l’accompagnement des personnes handicapées dans les transports
Les 70 de la mobilité : Handivalise organise l’accompagnement des personnes handicapées dans les transports © Handivalise

Catégorie : Multimodalité et service aux usagers
Création : 2015
Emplacement : Paris, incubé chez ViaID
Salariés : les 2 fondateurs et 2 stagiaires
Fonds levés : apports personnels
Comme l’explique sa fondatrice Anne Keisser, le principe de Handivalise est simple : "Nous mettons en relation une personne handicapée avec une personne qui peut l’accompagner lors d’un trajet quel que soit le mode de transport." La personne avec le handicap décrit dans l’application ce dont elle a besoin exactement. Et comme le précise la fondatrice, nul besoin de compétences complexes, d’ordre médical par exemple : "Il peut s’agir simplement de remettre son gilet à la personne, de l’aider à attraper son verre, d’aller lui chercher à manger, de le prévenir à l’approche d’une marche…"

 

Retour sur notre mur des 70 pépites françaises de la mobilité

 

Paris-Lyon pour commencer

Le service s’adresse volontairement à des accompagnateurs qui ne sont pas forcément sensibilisés au handicap. Handivalise met à sa disposition un guide, des bonnes pratiques et pour ceux qui le souhaitent, il organise des ateliers de sensibilisation. Le projet a été créé il y un an et a abouti au lancement de la plate-forme fin juillet 2016. Elle propose principalement des trajets sur de longues distances. Et dans une première phase se concentre sur le seul axe Paris-Lyon pour étudier les possibilités de mise en relation et le développement de partenariats sur ce trajet en particulier.

 

 

Pour l’instant, la jeune pousse n’a encore aucun accord avec des opérateurs de transports par exemple, mais elle est en discussion avec la SNCF et essaie de se rapprocher de Blablacar. "On pourrait imaginer que les internautes signalent sur les sites ou les app de ces entreprises qu’ils sont disponibles pour accompagner quelqu'un", explique Anne Keisser. L’idée étant de rester une plate-forme à part entière depuis laquelle la personne handicapée pourrait réserver l’ensemble de son trajet, quels que soient les moyens de transport.

 

gratuit pour commencer

200 internautes sont déjà inscrits parmi lesquels 20% de personnes handicapées et 80% d’accompagnateurs potentiels. Un peu plus de 100 trajets ont été publiés et six se sont effectivement concrétisés, en train et en voiture avec des personnes atteintes d’un handicap moteur, d’un handicap mental et de déficience visuelle. Pour l’instant, l’appli a surtout une bonne notoriété sur les réseaux sociaux avec 1000 personnes abonnés à sa page Facebook par exemple. Le couple qui a fondé la société a conservé un réseau de contacts étudiants importants bien mobilisés sur son application et Anne Keisser travaille à faire connaître son dispositif à travers des associations du handicap.

 

Pour l’instant, tout est gratuit mais le modèle va évoluer d’ici quelques mois vers le prélèvement d’une commission par Handivalise. Un système d’avis sera mis en place. Comme tous les accompagnants, ceux qui passent par l’appli obtiennent des réductions de 50% ou 100% sur leur trajet SNCF. Sur le covoiturage, le prix est déterminé entre le conducteur et le passager directement.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale