Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les 70 de la mobilité : Ubeeqo, les alternatives à la voiture, en voiture

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La start-up Ubeeqo regroupe des offres de taxis, VTC et autopartage pour éviter aux habitants des grandes villes la lourde charge de la possession d’un véhicule.

Les 70 de la mobilité : Ubeeqo, les alternatives à la voiture, en voiture
Les 70 de la mobilité : Ubeeqo, les alternatives à la voiture, en voiture © Ubeeqo

Catégorie : Multimodalité et service aux usagers
Création : 2008
Emplacement :  Boulogne (Hauts-de-Seine)
Salariés : 14 
Levées de fonds : 4 millions d’euros
Remplacer la voiture par... la voiture. Parce qu’il est de moins en moins intéressant, voire de plus en plus contraignant de posséder son propre véhicule dans une grande ville, Ubeeqo a décidé de regrouper sur une seule plate-forme toutes les solutions alternatives d’accès à une automobile. L’entreprise a lancé début 2016 une application mobile qui propose ainsi des véhicules en location chez Europcar (son actionnaire principal depuis 2015), des véhicules en autopartage avec son offre Car Club, des VTC et des taxis via des partenariats avec Allocab et G7.

 

Retour sur notre mur des 70 pépites françaises de la mobilité

 

Petite entorse temporaire à la règle, à l'occasion de la journée sans voiture, le 25 septembre, Ubeeqo a proposé une dizaine de pousse-pousse dans Paris. Pour l’autopartage, il est possible d’ouvrir directement le véhicule loué via son smartphone ou avec une carte à puce RFID à passer devant le lecteur optique installé sur le pare-brise.

 

Un forfait mobilité

L’entreprise née en 2008 sous le nom de Carbox, a déjà implanté ses services à Paris, mais aussi à Londres, Berlin, Bruxelles et Hambourg. En juin 2016, il a aussi acheté l’entreprise d’autopartage Bluenove pour se développer en Espagne. Si le service est récent, Ubeeqo a conçu cette application multiservices en s’appuyant sur son expérience d’origine, destinée aux entreprises. Sous le nom de Bettercar, il propose de gérer une flotte de véhicules professionnels en autopartage, ou des véhicules avec chauffeurs. Il a aussi mis au point un dispositif pour remplacer le véhicule de fonction par un crédit d’accès pour le collaborateur à différents types de transports alternatifs.

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale