Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les contours de la future "Grande école du numérique" se précisent

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

A l'occasion de la réunion ministérielle sur l'"Egalité et la citoyenneté", le gouvernement a révélé quelques détails sur la future "Grande école du numérique" annoncée par François Hollande. Ce ne sera pas un établissement unique mais un label attribué à différents types de formations.

Les contours de la future Grande école du numérique se précisent
Les contours de la future "Grande école du numérique" se précisent © Simplon.co - Facebook

Manuel Valls a présenté son plan "Egalité et citoyenneté" contre l'"apartheid" territorial, à l'issue d'un comité interministériel le 10 mars. Cet ensemble de mesures comprend un volet consacré à la "République numérique", qui vise à encourager la création de start-up, le renforcement des "lieux de médiation numérique" ou encore la mise au point d'outils de crowdsourcing afin de permettre aux habitants de faire remonter leurs problèmes du quotidien à l'administration.

Le gouvernement veut aussi mettre l'accent sur les formations au numérique, notamment en direction des personnes éloignées de l'emploi. François Hollande avait d'ailleurs annoncé en janvier, lors de sa conférence de presse, la création d'une "grande école du numérique". Ses contours sont désormais connus.

Cette grande école sera différente des formations présentes dans notre classement des écoles d'ingénieur du numérique. Il ne s'agira pas d'un établissement unique mais d'un ensemble de formations, "issues du monde académique, du monde associatif et de la formation professionnelle". On pourra donc aussi bien y retrouver des formations existantes, comme l'Ecole 42 de Xavier Niel, la fabrique de "codeurs entrepreneurs" Simplon ou Supinfo (si elles sont candidates au label), que des initiatives nouvelles (à confition de trouver des financements).

 

Retrouvez notre présentation des écoles du numérique et notre classement des écoles d'ingénieurs

 

Un cahier des charges va être défini d'ici mai 2015 par une mission de préfiguration, qui mènera une concertation avec tous les acteurs concernés. Une première vague de formations labellisées sera dévoilée en octobre.

des formations courtes et professionnalisantes

Quels types de formations seront éligibles au label ? Elles devront être "intensives, accélérées et innovantes" (avec des cursus de 3 à 24 mois)  et "accueillir tout type de public, sans condition de diplôme", précise le document publié à l'issue du comité interministériel du 10 mars. "L'objectif est de proposer un bouquet de formations fondées sur l'acquisition de compétences répondant aux besoins identifiés par les acteurs économiques", et qui devront viser prioritairement "les publics les plus éloignés de l'emploi".

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale