Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les milliards de données collectées par les objets connectés ne sont pas assez protégées

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

La Federal trade commission tire la sonnette d'alarme : pour l'agence américaine, la protection des données collectées par les objets connectés n'est pas suffisante. Dans un rapport publié le 27 janvier, elle fait aux entreprises du secteur une série de recommandations pour qu'elles améliorent la cybersécurité de leurs appareils. Elle les exhorte par exemple à former leurs salariés et leurs sous-traitants à ces problématiques.

Les milliards de données collectées par les objets connectés ne sont pas assez protégées
Les milliards de données collectées par les objets connectés ne sont pas assez protégées © Tor Hakon - Flickr - C.C.

Les entreprises de l'univers des objets connectés doivent être plus vigilantes à la protection des données de leurs clients, avertit la Federal trade commission (FTC), une agence de surveillance indépendante du gouvernement américain, dans un rapport publié le 27 janvier, disponible à la fin de cet article. Elle pousse les acteurs du secteur à mettre en œuvre des mesures concrètes pour protéger la vie privée et la sécurité des citoyens américains.

Selon l'organisme, 25 milliards d'objets sont aujourd'hui connectés à Internet et collectent des informations sur leurs utilisateurs à l'aide de capteurs. Certains sont capables d'échanger ces data avec d'autres appareils via le web. 70% de ceux qui sont utilisés le plus fréquemment présentent des vulnérabilités, selon un rapport de HP security research. Certains sont par exemple susceptibles d'être piratés.

44 000 milliards de giga-octets de data d'ici à 2020

Les dangers qui planent sur la sécurité de ces données vont aller croissant : d'ici 2020, 32 milliards de ces nouveaux outils pourraient générer 44 zetta-octets (44 000 milliards de giga-octets) de data. La FTC a donc décidé de prendre le taureau par les cornes et a convoqué des acteurs du secteur (des représentants des industriels, des chercheurs à la pointe dans le domaine, des associations de consommateurs…) dans le cadre d'un atelier en novembre 2014. Son rapport est le fruit de ce travail commun.

Il appelle les autorités du pays à légiférer sur l'utilisation des données personnelles par les entreprises. Critiqué par plusieurs personnalités spécialistes des nouvelles technologies, ce document pousse aussi les groupes à moins utiliser ces data. Pour Daniel Castro, le directeur du "Centre pour l'innovation dans le domaine de la donnée" de la "Fondation pour l'innovation, la technologie et l'innovation", la FTC oublie que ces data sont le pétrole de l'économie de l'information.

intégrer la cyberdéfense dans la conception du produit

Le document demande par ailleurs aux entreprises de préciser à leurs clients l'utilisation qui sera faite de leurs données personnelles. La FTC insiste aussi pour que les groupes qui stockent ces informations sur leurs serveurs musclent leur politique de cybersécurité. Elle les exhorte également à former leurs salariés et leurs sous-traitants à ces questions nouvelles : chaque maillon de la chaîne doit avoir en tête l'importance de la protection des données de la clientèle.

Pour améliorer l'efficacité de cette protection des données, elle recommande aux fabricants d'objets connectés d'intégrer les problématiques de cyberdéfense dans leurs appareils au début de leur conception, et pas seulement à la fin du processus de développement produit. Pendant toute la durée de vie des appareils, des correctifs de sécurité s'adaptant aux nouvelles menaces doivent être proposés aux clients, insiste la FTC.

Rapport FTC by L'Usine Nouvelle

Lélia de Matharel


 

 

PUBLICITAS

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale