Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les sites de crowdlending ont collecté 200 millions en 2015 et boostent les chiffres du financement participatif

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Le crowdlending et l'immobilier portent les chiffres du financement participatif en 2015 : les plates-formes de prêts contre intérêts ont plus de doublé les montants collectés, à 196,3 millions d’euros contre 88,4 en 2014, selon les chiffres publiés par l'association Financement Participatif France, repris par nos confrères de L'Usine Nouvelle. Les sites se concentrent aussi de plus en plus sur l'immobilier. Ce type de projets représentent déjà 21 % de l'ensemble des collectes de fonds réussies de crowdfunding en capital. 

Les sites de crowdlending ont collecté 200 millions en 2015 et boostent les chiffres du financement participatif
Les sites de crowdlending ont collecté 200 millions en 2015 et boostent les chiffres du financement participatif © Credit.fr

Le crowdfunding continue sa forte progression. En 2015, les plates-formes ont collecté 296,8 millions d’euros selon les chiffres recueillis par l’association Financement Participatif France (FPF). Elles ont multiplié presque par deux leur volume de collecte par rapport à 2014 (152 millions d’euros). Le nombre de financeurs a également connu une forte progression. Ils sont 2,3 millions à avoir mis la main à la poche en 2015, soit 1 million de plus que l’année précédente.


"Le crowdfunding arrive dans une phase où les volumes deviennent significatifs, s’enthousiasme François Carbone, le co-fondateur et directeur général d’Anaxago, une plate-forme de crowdfunding en capital. La barre du milliard d’euros dans les deux ans est à notre portée."


Seul le don semble marquer le pas, avec "seulement" 30 % de progression. Il atteint 50,2 millions d’euros de collecte (38,2 millions d’euros en 2014). Le secteur semble peiner à attirer de gros projets. Le site MyMajorCompany vient d’ailleurs d’annoncer qu’il stoppait ses activités en don. D’autres plates-formes, comme KissKissBanBank se sont diversifiées vers le financement en prêt.

 

Pour retrouver la suite de cet article, rendez-vous sur le site de L'Usine Nouvelle.

 

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale