Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les sous-marins nucléaires britanniques tournent sous Windows XP

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Insolite Vu ailleurs Les dispositifs de défense les plus sensibles au monde, en charge de la dissuasion nucléaire, utilisent forcément des systèmes d'information impénétrables et à la fiabilité sans faille...  Pas nécessairement, du moins du côté de nos amis d'outre-Manche. Leurs quatre sous-marins nucléaires seraient équipés... de Windows XP.

Les sous-marins nucléaires britanniques tournent sous Windows XP
Les sous-marins nucléaires britanniques tournent sous Windows XP © Royal Navy

La force de dissuasion nucléaire du Royaume-Uni se compose de quatre sous-marins nucléaires lanceurs d'engins, les HMS Vanguard, Victorious, Vigilant et Vengeance. Ils patrouillent les océans armés de missiles ballistiques intercontinentaux Trident II pour s'assurer qu'une attaque massive contre la nation britannique ne resterait pas impunie.

 

Mais s'ils sont garants d'une défense nationale implacable, un article signé The Guardian expose une fragilité inattendue : leurs systèmes informatiques utilisent une version spéciale de Windows XP, baptisée "Windows for Submarines". L'information prête à sourire car le système d'exploitation, sorti sur le marché en 2001 et dont Microsoft a arrêté la maintenance en 2014, est considéré comme particulièrement vulnérable aux malwares dû à son grand âge.

 

Un OS Efficace et pas cher

 

La raison en est très pragmatique. Ces sous-marins ont été mis en service dans les années 1990, et Windows représentait la solution la plus abordable pour la Royal Navy à l'époque (comparé au développement d'un système dédié, par exemple). Ce sont de plus des systèmes relativement bien isolés, et la version de l'OS qu'ils utilisent est très certainement limitée à des fonctions très spécifiques pour garantir un maximum de stabilité, un service que Microsoft offre aux très grands acteurs industriels.

 

Enfin, il est bon de noter que la marine américaine, tout comme beaucoup d'autres grands acteurs, continue elle aussi à utiliser Windows XP sur ses systèmes, et paie rubis sur l'ongle pour que Microsoft continue à les maintenir (par exemple en développant des correctifs aux nouvelles failles de sécurité qui sont régulièrement découvertes).

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale