Actualité web & High tech sur Usine Digitale

Les Wearables pour entreprises, une opportunité de 55 milliards de dollars en 2022

Twitter Facebook Linkedin Google + Email
×

Selon ABI Research, les Wearables, ces objets connectés qui se portent sur soi, devraient trouver un débouché de 55 milliards de dollars en entreprises en 2022. Un développement qui nécessite toutefois de revoir la sécurité de ces produits.

Les Wearables pour entreprises, une opportunité de 55 milliards de dollars en 2022
Les Wearables pour entreprises, une opportunité de 55 milliards de dollars en 2022

Les Wearables, ces objets connectés que l'on porte sur soi comme les montres, les lunettes ou les casques, ne se cantonnent pas au grand public. Ils intéressent aussi l’univers professionnel. Selon ABI Research, ils devraient y trouver un débouché de 10,5 milliards de dollars en 2017 et l’opportunité pourrait se monter à 55 milliards de dollars en 2022.
 

55% des entreprises intéressées

Selon une enquête réalisée par le cabinet d’études de marché, 55% des entreprises interrogées considèrent l’utilisation des wearables comme faisant partie de leur stratégie d’innovation. Rien que pour les montres intelligentes, il voit les livraisons dans l’univers professionnel atteindre 2 millions d’unités en 2017 et 14 millions en 2022.

ABI Research pointe du doigt un sérieux problème de sécurité qui rend l’utilisation de ces objets connectés tels quels très risqué en entreprise. D’autant que les collaborateurs ont tendance à prolonger sur leur lieu de travail l’usage de leurs objets personnels. Des solutions existent pour réduire les risques. Elles sont proposées sous la forme de services cloud (SaaS pour Software as a service ou PaaS pour Platform as a service) par des éditeurs de logiciels comme Augmate, PTC, Salesforce, Total Communicator Solutions ou encore Upskill. Mais le mieux serait de sécuriser les wearables dès leur conception.
 

Un message pour les constructeur

Un message qui s’adresse autant aux entreprises, qui envisagent de les utiliser, qu’aux constructeurs comme Apple, Samsung, Xiaomi, LG, Sony, Lenovo, Huawei, Nokia...

Réagir

* Les commentaires postés sur L’Usine Digitale font l’objet d’une modération par l’équipe éditoriale.

media

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies.OK

En savoir plus
Suivez-nous Suivre l'Usine Digitale sur twitter Suivre l'Usine Digitale sur facebook Suivre l'Usine Digitale sur Linked In RSS Usine Digitale